le Pirate Forum
    Carte postale
  • Message par JYR, samedi 8 décembre 2007 à 19h20

Comme il est trop modeste pour le faire lui même, je poste une des photos de notre Jean D.
Le "VRAI" mai 68. Jean, STP, raconte leur toi-même l'histoire de cette photo... :cool:



"Trois choses me semblent essentielles : l'art, l'amour, la mort." Charles Morgan, Sparkenbroke.
  • Message par cpol, dimanche 9 décembre 2007 à 0h51

Une société est faite de contradictions.




Le but de l'industriel est de produire moins cher que son concurrent, pour cela, il lui faut :

- rentabiliser l'outil de production ( 3 X 8 ), malgré l'usure prématurée des personnes,

- automatiser, pour diminuer le nombre de personnes pour produire les même choses ( cela à commencé avec la roue, il y a quelques deux mille ans).

- délocaliser à l'autre bout du monde, pour trouver de la matière première facile d'accès et/ou du personnel moins cher. Cette tendance devrait baisser avec l'augmentation prévisible du cout du transport. La mondialisation à toujours existé pour les produits chers (or, épices,...), dés que le cout du transport devenait marginal. Un exemple, l'or : à cent kilomètres au sud du domicile de notre révéré Kim, il y a l'Ariège.
Montagnes de plomb, d'argent et d'or. En promenade de famille, il faut aller au pied de la grande cascade du Mont Vallier. Dans l'eau des multitudes de poussière d'or qui brille au soleil...En cherchant bien, il est possible de récupérer de minuscules paillette d'or sur les rochers. Cela amuse les enfants. Mais l'or est moins cher à extraire ailleurs, alors...



Le rôle du politique, quelque soit le type de régime, est de maintenir les tensions entre les groupes sociaux (ou classes sociales pour les vieux) à un niveau supportable pour éviter les confits bloquant la société, pour cela :

- il y a la religion, les partis politiques, la culture

- le cirque, le foot et le "people"

- éventuellement, bien que cela ne soit pas nécessaire, une répartition des gains de productivité (argent ou temps),



Dans le contexte actuel, j'ai bien peur ....il n'y a pas de politique.
    Tourmente et fraternité…
  • Message par Jean D., mardi 25 décembre 2007 à 18h24

Bonjour ! Jean-Yves, tu me demandes de conter l’histoire de cette photo ?
Pour moi, elle symbolise Mai 1968 : tourmente et fraternité…
Carrefour Mabillon, à Paris (6ème arrondissement), je ne me souviens plus du jour exact...
Pour échapper à une charge de police, je m’étais réfugié dans la cage d’escalier d’un immeuble (pas de digicodes à cette époque) ; une femme habitant au 2ème étage m’a spontanément ouvert sa porte et m’a permis d’aller sur son balcon, d’où j’ai photographié cette scène, puis j’ai remercié cette personne secourable et suis parti en courant : la tension à ce carrefour s’étant un peu atténuée, je voulais continuer à couvrir la manif’…
En Mai 1968, j’ai rejoint le « Club Photographique de Paris / les "30 x 40" », et nous avons organisé en Juin une vaste exposition itinérante intitulée « Paris - Mai 1968 ». Fréquentant les "30 x 40", j’ai connu le fondateur Roger Doloy, puis Daniel Masclet, Jean-Claude Gautrand, Jean-Philippe Charbonnier et Agathe Gaillard, Guy Feinstein, Yvette Troispoux, John et Claude Batho, Léon Herschtritt et de nombreux autres photographes…
Cette photo a été appréciée... Je l’ai vendue au Nouvel-Observateur, qui l’a publiée sur presque une double page début Juillet (n° 190) ; ce fut aussi l’une des images retenues par Roger Doloy pour être éditées en cartes postales par les "30 x 40" (j'en ai offert une voici longtemps à JYR, qui l’a scannée ici).


Zeiss Icarex 35 + Super-Dynarex f:4/135 mm + Tri-X

  • L’année précédente, Jean-Luc Godard tourna "La Chinoise" : un film étonnamment prophétique…
  • En 1967 aussi : "Loin du Vietnam", une œuvre collective de Jean-Luc Godard, Joris Ivens, Chris Marker, Agnès Varda et d’autres…
  • Bob Dylan nous inspirait des rêves de révolte et de justice…
  • Le 30 Avril 1968, "Le Monde" publia le célèbre éditorial de Pierre Viansson-Ponté : "La France s’ennuie"…
  • En Mai un puissant ferment de jouvence et de solidarité irrigua les esprits…
  • Je me souviens de ce poète des rues qui déclamait ses vers devant les grilles de Cluny, en costard-cravate, juché sur une caisse à savon…
  • Je regrettais les arbres abattus en travers du Boul’ Mich’…
  • Je me souviens de l’air pur, des sourires, de l’entr’aide…
  • Je tentais de faire comprendre que les CRS n’étaient que de pauvres instruments du pouvoir…
  • Je me souviens du chaos de la rue Gay-Lussac…
  • Tout était si différent, les gens se parlaient…
  • Je me souviens de la Sorbonne occupée, puis hélas de ses "Katangais"…
  • La plage était sous les pavés, l’écume de la mer ourlait nos pensées…
  • Il ne subsiste presque rien de ce souffle, bientôt 40 ans après…
  • Guerre, injustice et esclavage continuent de régner sur ce monde que nous voulions changer (Noël aujourd’hui : les jouets et livres offerts sont souvent fabriqués par des esclaves chinois)…
Beaucoup d’images se bousculent dans ma tête, comme le brouillard déçu de tant de souvenirs…

Jean D.
  • Message par danyves, mardi 25 décembre 2007 à 19h22

Le Relais Montmartre 1974

Ralph Gibson

En arrière plan Roger Doloy


Leica CL Summicron 2/50mm
    Roger Doloy
  • Message par Jean D., mardi 25 décembre 2007 à 22h58

Merci Danyves pour cette photo de Roger Doloy en 1974 (effectivement en arrière plan à gauche de Ralph Gibson) : par cette image, tu ressuscites un peu la mémoire d'un artisan fédérateur de la photographie française de l'époque, un humaniste aussi modeste que chaleureux, maintenant disparu voici quelques années...
Roger Doloy se rendit compte de l'importance de Mai 68, sans avoir lui-même participé au mouvement, qu'il suivait cependant attentivement avec une certaine sympathie : au bout de quelques semaines, Roger suscita l'importante exposition que j'évoquais (réunissant plus de 200 tirages N&B) ; il monta des dizaines d'autres expositions pendant presque un demi-siècle d'activité fervente...

Jean D.

68 c'etait l'imagination au pouvoir
08 cest sarko ......
La Nasa a passé 10 ans et dépensé 12 billions de $ pour fabriquer un stylo fonctionnant en gravité 0...
Les Russes utilisaient un crayon...
  • Message par P.E, lundi 14 janvier 2008 à 20h55

Bonjour je suis le fils de Roger Doloy . Je suis heureux de voir cette photo de lui que je ne connaissais pas. Ce que vous dites de lui décrit bien la personnalité de mon père ( avec une touche de fort caractère en plus pour être précis ;-) )


P.E

@+++
    Camarades!!!
  • Message par Sorgue, mercredi 23 janvier 2008 à 20h38

J'avais 20ans en 68 et j'habitais en province, à l'isle sur la Sorgue, ville ouvrière, agricole triste et sale; mes parents étaient fonctionnaires, et papa à la CGT , adhérent mais non militant, persuadé néanmoins des lendemain qui chantent . Mon souci de l'époque était de pouvoir me laisser pousser les cheveux, porter des chemises a fleurs, j'expliquais à ma copine de l'époque que garder son pucelage pour son époux était anti révolutionnaire .
nous parlions de la révolution, de Cuba, du Ché, de la guerre du Vietnam et de l'impérialisme américain puis de Pragues et quand les communistes francais ont applaudit a la normalisation, je crois que j'ai douté des lendemains qui chantent ."
Mon grand pere, mon oncle ont "fait "14/18 mon pere 39 /45 mon frangin l'Algerie j'ai eu une paire de "héros "fusillés et meme un LVf dans la famille alors on en avait un peu marre de la grandeur militaire et de la France qui s'était levée comme un seul homme pour chasser le boche ;
Personne , ou peu voyageait en 68 un aller retour Paris New york me coutait un an de salaire!! . Les filles n'avaient pas droit au pantalon au lycée, ni dans les entreprises, à chaque débat télévisé il y avait un curé qui donnait son avis peremptoire et Peyreffite les grande oreilles avait dit "rappelez vous que les journalistes de télévision ne sont pas des journalistes comme les autres"
Bref je pourrais en dire et j'ai encore une excellente memoire .
L'admosphere etait explosive et il a sufffit d'une alumette pour que ça pete ;
Et comme disait Wolinsky " nous avons fait 68 pour ne pas etre ce que nous sommes devenus "
  • Message par danyves, mercredi 5 mars 2008 à 21h24

1968 Rue des Saint-PèresLeica IIIc Summicron 2/50mm'
  • Message par coignet, mercredi 5 mars 2008 à 21h42

  
Une bonne idée, Danyves, de nous ressortir de tes archives des images comme celle-ci !
  • Message par danyves, mercredi 5 mars 2008 à 21h55

Et d''un boitier qui prenait la lumière.......photos aléatoires; jusquà ce que je prenne un Leica IIIG
  • Message par danyves, mercredi 5 mars 2008 à 21h59

Sciences Po

Leica IIIg Summicron2/50mm



Leica IIIg Summicron 2/50mm
  • Message par coignet, mercredi 5 mars 2008 à 22h02

  
Après les Saint-Pères, Saint-Guillaume !
  • Message par danyves, dimanche 13 avril 2008 à 20h35

Quatre ans après

1972 Obsèques de Pierre Overney




LEICA M3 Summicron 2/50 mm

  
Magnifique image. Quelle force.
Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance
  • Message par Sorgue, jeudi 1 janvier 2009 à 22h06

Belles images mais que sont ils devenus? :exas:
  • Message par HB, vendredi 2 janvier 2009 à 11h53

  
Bonne année à tous. Moi, j'ai eu la grippe à Noël, je la garde encore un peu... Je viens de regarder, voir d'admirer cette image de Jean en la voyant retransmise ce début d'année, et bien non. Elle me semble bien d'actualité mais non dans l'actualité. J'en avais 18 , 2009 va pour 59 ans ! Un arrêt du temps pour un temps :wink:
Je reprends mon bateau de :pyrh:
  • Message par orville, dimanche 13 décembre 2009 à 19h56

  
Avignon 1968, manifs quotidiennes.
Place de l'Horloge Julian Beck harangue la foule.

"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
    Rep : Roger Doloy
  • Message par danyves, dimanche 24 septembre 2017 à 15h49

Jean D. a écrit :
Merci Danyves pour cette photo de Roger Doloy en 1974 (effectivement en arrière plan à gauche de Ralph Gibson) : par cette image, tu ressuscites un peu la mémoire d'un artisan fédérateur de la photographie française de l'époque, un humaniste aussi modeste que chaleureux, maintenant disparu voici quelques années...
Roger Doloy se rendit compte de l'importance de Mai 68, sans avoir lui-même participé au mouvement, qu'il suivait cependant attentivement avec une certaine sympathie : au bout de quelques semaines, Roger suscita l'importante exposition que j'évoquais (réunissant plus de 200 tirages N&B) ; il monta des dizaines d'autres expositions pendant presque un demi-siècle d'activité fervente...

Jean D.





Les 30x40 / Le Club photographique de Paris


Les 30x40 ou Le Club photographique de Paris est un club de photographie créé à Paris en 1952 par Roger Doloy qui en était le président. Le vice-président en était Jean-Claude Gautrand, photographe et auteur, le président d'honneur Jean-Pierre Sudre, photographe professionnel.

Il éditait des cahiers bimensuels, jeune photographie, qui suppléaient à l'absence de photographie (c'était une publication ronéotypée 21×27) par la qualité des textes.

Le club organisait régulièrement des expositions dans le lobby du Studio 28, un cinéma situé au 28, rue Tholozé à Paris.

Il comptait six prix Niépce parmi ses membres : Jean Dieuzaide, Robert Doisneau, Jean-Pierre Ducatez, Léon Herschtritt, Jean-Louis Swiners et Patrick Zachmann.

Le club a été dissout en 1998.
    ... et bientôt 2018
  • Message par Tromer, mardi 26 septembre 2017 à 14h07

  
L'an prochain on verra bien
Pour l'instant ...




... même si personne ne le sait
:gaga2:

Rue de la Mare Paris XX
Précédent

en visite : CCbotte et 0 invité(s)
nous disposons de 74 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/12/2017
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel