le Pirate Forum
  • Message par HB, dimanche 17 octobre 2010 à 17h52

  
Solange a dit : " En fait, je ne fais sans doute que passer... (...et "ton" pays basque est très beau. Je connais bien le coin mais j'y vais toujours en voiture. En amoureux, ce serait un peu difficile pour moi. Concernant l'absence de feed-back, je me sens difficilement autorisée à la critique mais je crois que cette série pourrait être retravaillée). "
Merci Solange, je vais m'y remettre. Tu me manque :bise: Nous sommes allés en voiture, mais nous avons fréquenté des très petites routes, sur la recommandation de notre logeur, il m'a même confié une carte IGN afin de profiter du moindre chemin :wink:

  
Solange
...pas facile à interpréter. J'ai bien noté ce "grain" que l'on voit très bien avec un grossissement x5 par exemple mais il apparait, dans tous mes essais, avec ou sans la vitre.
Il faudrait que j'observe le film sous un fort grossissement mais je n'ai qu'une loupe de mauvaise qualité et pas de table lumineuse. Cela peut aussi venir de mon développement (Neopan 400 dans du vieux D76 pendant +/- 12mn avec 5 rotations ttes les 3mn). Par ailleurs, j'obtiens le même résultat avec EpsonScan ou SilverFast et j'aurais tendance à conclure que ce n'est pas un problème de scan.


Ce grain pas très esthétique est souvent présent lorsque l'on scanne du N&B.
Je me souviens en avoir eu les rares fois où j'ai scanné du film sur un LS4000.

En revanche, il est invisible sur les scans de tirages.

J'en avais bêtement conclu qu'il s'agissait d'une raison de plus d'arrêter le N&B.

Mais il apparaît également un grain assez moche en couleur, dia ou néga (toutes mes ektas scannées sont passées au débruiteur).

J'en ai donc bêtement conclu que tant qu'à faire des fichiers, mieux valait arrêter carrément le film... Mais je reconnais que ça n'apporte rien à la discussion. :mrgreen:
Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance

Flickr
  • Message par romu, dimanche 17 octobre 2010 à 18h35

marielle
Merci, Solange, pour ton intervention.
Mais, en regardant bien, n'y a-t-il pas quand même un aspect granuleux attribuable au dépoli sur ton image, qu'on ne voit certes pas sur la roche, mais ici, sur la peau et le T-Shirt, par exemple :


c'est le grain


(@coignet :c'etait facile ) :cool:
  • Message par Solange, dimanche 17 octobre 2010 à 19h00

Et oui, Jacques, pote tes raisonnements sont toujours aussi rigoureux mais peuvent, si on généralise, nous plonger dans une certaine perplexité :wink: Ceci dit, je me "bat" aussi avec un scan de vieux tirage datant de 1919 et ce n'est pas triste non plus...
romu
...c'est le grain...
Oui, j'ai repris mes p'tits essais aujourd'hui et j'ai de bien meilleurs résultats en activant des paramètres "Netteté" et ... "Réduction du grain". My God(e)! que le travail photographique est ingrat :-)
  • Message par Al, dimanche 17 octobre 2010 à 19h08

A priori le V700/750 semble convenir pour le 6x6 à beaucoup.



J'ai d'ailleurs retrouvé ce fil sur Summilux qui traite en particulier de l'usage d'un verre dépoli pour aplanir le négatif directement sur la vitre du scanner sans anneau ou presque de Newton.

http://www.summilux.net/forums/viewtopic.php?t=29323&postdays=0&postorder=asc&highlight=v750&start=0

En effet il semblerai que les films dans les portes négatifs peuvent se bomber et donc être au delà de la limite de profondeur de champ du scanner (0,5mm)

@Jacques Pote : le grain de la NP 400 existe même sur un tirage, il y reste aussi si on scanne, notamment en 24x36.
  • Message par coignet, dimanche 17 octobre 2010 à 19h27

  
Jacques, Pote : un bon scanner (Nikon Coolscan par exemple) numérise en renforçant le grain. Lorsque l'on ré-échantillonne, les logiciels d'image, comme Photoshop, réagissent comme s'il fallait sauver ces grains qui sont analysés comme des détails. J'ai observé que plus l'écart est grand entre la résolution d'origine et celle désirée, plus ce phénomène de renforcement logiciel du grain est fort. Pour éviter sa trop forte présence lorsque l'on ré-échantillonne pour le Ouèbe, on peut par exemple le faire en plusieurs fois, ce qui permet d'obtenir un rendu du grain proche de ce qui serait si on avait fait un tirage ; par exemple, pour un JPEG de 600 pixels de large, passer par 2400 pixels, puis 1200, puis 600 (surtout, ne pas accentuer avant et pendant ces réductions !) Cela permet, entre autres, de ne plus avoir ces infâmes ciels granuleux que produisent beaucoup de réductions de fichiers numérisés sur le Web.
Un médiocre scanner, du point de vue de la définition au moins, comme l'Epson V700, produit de la bouillie de "pixels moutonnée" en lieu et place de grain. A la réduction, lors du ré-échantillonnage, Photoshop produit comme un renforcement de cette bouillie fort inesthétique.
Je n'ai pas encore trouvé comment s'en débarrasser autrement qu'en sélectionnant les zones d'aplats pour leur appliquer des réductions logicielles de bruit.
Cela demande beaucoup de travail.
Ainsi, malheureusement, souvent, les fichiers issus de ce type de scanner possèdent des bruits vraiment laids.
Peut-être ce que dit Solange est-il à explorer ?

Je persiste à ne pas être d'accord avec toi concernant le rapport numérique/argentique/NB, et je continuerai à en présenter ici.

  
coignet
Je persiste à ne pas être d'accord avec toi concernant le rapport numérique/argentique/NB, et je continuerai à en présenter ici.


Diantre, quelle impertinence ! ne manque plus qu'un :bla: à cette déclaration outrecuidante...

A ta décharge, je dirai que tu es un des rares à vraiment travailler le fini de tes images, et qu'il est bien difficile de leur trouver un défaut.


Solange, la perplexité et l'incertitude nous obligent à faire des choix, et en cela d'être de véritables patients moraux plutôt que de froides machines rationnelles :wink:


Commentaire (à caractère savant et nostalgique) : quand je me remémore le soin que nous avions à choisir les boîtes à lumière d'agrandisseur, je me dis qu'il est impossible qu'une diode de scanner donne le change.
Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance

Flickr
  • Message par zznortz, lundi 18 octobre 2010 à 7h05

En continuant à me documenter sur la meilleure manière de scanner les films que je ne peux pas tirer à l'agrandisseur (les 4x5 pouces) j'ai trouvé dans plusieurs documents l'info concernant le scan à l'huile qui permettrait de bien meilleurs résultats.
généralités sur le scan
EPSON propose un kit de scan à l'huile pour le V750
Epson V750 kit huile
Le scan a l'huile permet entre autre semble-t-il d'éviter les poussières, les anneaux de Newton, de combler les petits défauts du négatif.
Le problème que je me pose est quel est l'influence de l'huile sur le négatif et d'autre part, comment nettoyer les négatifs une fois qu'ils sont enduits d'huile de scan.
  • Message par coignet, lundi 18 octobre 2010 à 7h07

  
Jacques, pote
ne manque plus qu'un :bla: à cette déclaration outrecuidante...

:rollr:
:bla:

Sur un truc comme ça, il y a environ deux heures et demi de travail par photo.

Détails :





Négatifs Neopan-400 développés dans Fuji Super-Prodol, numérisés avec Epson V750 et passe-vues casse-pieds.

Je passe rarement moins de 20 mn de travail avant de poster une photo.


Bonne journée à tous !
:salue
  • Message par orville, lundi 18 octobre 2010 à 9h09

  
zznortz
Le problème que je me pose est quel est l'influence de l'huile sur le négatif et d'autre part, comment nettoyer les négatifs une fois qu'ils sont enduits d'huile de scan.


Dans la version anglaise, ils parlent de "fluid" ; ce n'est donc certainement pas une huile au sens où on l'entend en français.
Par ailleurs ils disent de travailler rapidement car ça s'évapore assez vite. Je suppose donc qu'on n'a pas à nettoyer.
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
  • Message par HB, lundi 18 octobre 2010 à 9h19

  
Coignet a dit: " Je passe rarement moins de 20 mn de travail avant de poster une photo. "
C'est tout en ton honneur.
Pour un tirage, j'ai plus ou moins de préparation au scan, je dirais d'attention. Ensuite je sors d'ailleurs, comme beaucoup, trois tirages à valeurs différentes ce qui me permet la comparaison pour arriver à quelque chose de complaisant.
Même si j'ai du temps, je ne vois pas passer autant de temps pour poster. J'essaye de faire au mieux de mes connaissances et de mon matériel, j'ai encore beaucoup à travailler et je pense que je me suis amélioré à votre contact :wink: :bise:

Orville dit ensuite : " Dans la version anglaise, ils parlent de "fluid" ; ce n'est donc certainement pas une huile au sens où on l'entend en français. "
J'ai une amie qui a du " fluid " , je vais lui demander de toucher mon scan :lol:
  • Message par romu, lundi 18 octobre 2010 à 11h33

coignet
Je passe rarement moins de 20 mn de travail avant de poster une photo.


Bonne journée à tous !
:salue


C 'est le minimum amha
:cool:
  • Message par zznortz, lundi 18 octobre 2010 à 11h46

Pour ceux que ça interresse , une petite vidéo présentant la méthode pour faire un scan "a l'huile" sur un scanner a plat ordinaire (sans l'accessoire EPSON).
video
Les produits AZTEK/KAMI permettant ce montage:
KAMI
L'avantage de ce systéme
avantage
il semblerait effectivement que le produit Kami ne laisse pas de traces sur le film ni sur la vitre.
L'avantage de l'accessoire EPSON FMA pour le V750 ne reposerait que sur la facilité de montage car on n'est pas obligé de travailler directement sur la vitre du scanner, on peut caler le film sur la grille a un poste de travail confortable et ensuite positionner l'ensemble sur le scanner.
Question aux utilisateurs de V750M , cet accessoire (FMA) est il livré avec le scanner sur le marché Français ?

Pour ceux qui ont un V700 (comme moi) et qui veulent l'accessoire qui remplace le FMA EPSON , Betterscanning fabrique un accessoire qui permet a la fois le montage a l'huile et a sec (avec verre anti newton)
Betterscanning
  • Message par nel, lundi 18 octobre 2010 à 17h38

Je reviens sur la question première avec quoi scanner du 6/6 ?
epson V750, passe vues betterscanning avec vitre du même fournisseur 3.5 mm au dessus de la vitre
Silverfast scan à 1200DPI
accentuation sous photoshop (flou de l'objectif)
négatif 6/9 ilford fp4 plus de 1997




crop 100%



crop 100% sur le ciel



Moi ça me suffit largement, certainement bien moins bon que du Nikon ou de l'Hasselblad
"En effet, il est plus beau d’éclairer que de briller seulement ; de même est-il plus beau de transmettre aux autres ce qu’on a contemplé que de contempler seulement...", Thomas d'Aquin
  • Message par Solange, lundi 18 octobre 2010 à 18h26

Merci nel pour ces infos. J'aimerais beaucoup arriver à ce résultat!
J'aurais 2 questions, si tu veux bien :cool:
- Comment justifies-tu un scan de 6x6 à 1200dpi? Quelle influence sur la "finesse" du résultat par rapport à 3200 dpi (ça compte pour une seule question :wink: )
- Le passe vues de chez betterscanning produit-il un meilleur résultat par rapport à la méthode du film contre la vitre ou bien est-ce seulement une question de confort pour tes manips? (alignement des bandes, ...)
  • Message par Al, lundi 18 octobre 2010 à 19h37

Et bien me voilà armé avec plein d'infos pour faire mon choix!
Super et merci à toutes et à tous pour les contributions bien précises.
Mais quelque chose me dit que ce n'est pas terminé.

  
zznortz
En continuant à me documenter sur la meilleure manière de scanner les films que je ne peux pas tirer à l'agrandisseur (les 4x5 pouces) j'ai trouvé dans plusieurs documents l'info concernant le scan à l'huile qui permettrait de bien meilleurs résultats.
généralités sur le scan
EPSON propose un kit de scan à l'huile pour le V750
Epson V750 kit huile
Le scan a l'huile permet entre autre semble-t-il d'éviter les poussières, les anneaux de Newton, de combler les petits défauts du négatif.
Le problème que je me pose est quel est l'influence de l'huile sur le négatif et d'autre part, comment nettoyer les négatifs une fois qu'ils sont enduits d'huile de scan.


Et bien ça alors...
Quand j'ai lu ce post j'ai cru que c'était une blague... Et que sait-on du scan à l'eau ?

J'ai pratiqué l'huile photographique autrefois, en microphotographie. Elle évite les deux dioptres et améliore ainsi la définition en réduisant la diffusion. En toute logique, si c'est le même effet qui est recherché, on devrait mieux voir le grain.
Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance

Flickr
  • Message par Tito, lundi 18 octobre 2010 à 20h18

le scan à l'huile c'est vieux comme le monde, ça date du temps des scanners rotatifs,
effectivement ça a quelques avantages, mais qu'est ce que c'est ch**nt ! :shock:
  • Message par zznortz, mardi 19 octobre 2010 à 3h41

Quand j'ai lu ce post j'ai cru que c'était une blague...

ça fait plaisir d'être pris au sérieux lorsqu'on donne une info technique en réponse à une question :exas:
ça date du temps des scanners rotatifs

Ce temps n'est pas bien révolu , en photogravure c'est encore l'outil de numérisation de base si l'on veut arriver à des résolutions de 10000dpi (et des prix de 100k€ le scanner qui a besoin de personnel de conduite très spécialisé.
effectivement ça a quelques avantages, mais qu'est ce que c'est ch**nt

C'est minutieux, long, difficile peut-être mais chiant ? seul compte l'obtention du résultat que l'on s'est fixé , dans tout process il y a des phases moins intéressantes que d'autres mais nécessaires pour arriver au résultat. Ce que moi je trouve chiant c'est de passer des heures devant un écran d'ordinateur pour traiter des photos, j'y passe 10h par jour pour mon boulot et pour mes loisirs je préfère faire autre chose. Je me pose la question du scan pour le 4x5 auquel je m'essaie n'ayant pas la place pour un agrandisseur 4x5 dans ma salle de bains sinon pour les autres formats que je pratique le V700 avec ses passes vues en plastique me convient parfaitement pour faire des images destinées a être vues sur l'ordinateur ou le web.
  • Message par coignet, mardi 19 octobre 2010 à 7h17

  
Plus le format est grand, plus le résultat d'un scanner moyen est acceptable.

zznortz
Ce que moi je trouve chiant c'est de passer des heures devant un écran d'ordinateur pour traiter des photos
(...)
le V700 avec ses passes vues en plastique me convient parfaitement (...).

Hé bien justement, un meilleur outil permet d'y passer moins de temps.
Lorsque je scanne du 120 avec mon 8800F, je passe beaucoup plus de temps qu'avec le V750 de la Pirate qui permet d'obtenir, avec un peu de persévérance, un résultat presque parfait.
Et lorsque je scanne du 24x36 avec son scanner, le résultat n'est jamais presque parfait, et je passe aussi beaucoup plus de temps qu'avec mon Coolscan.
Lorsqu'il s'agit de films couleur, la différence est plus importante encore, menant jusqu'à l'abandon.
C'est une des raisons pour lesquelles je joue au loto car je voudrais :
acheter mon appartement, car il me plait et je ne voudrais pas que son propriétaire me mette à la porte
acheter un scanner professionnel moyen format
aller quand je veux au restaurant
voyager plus.
  • Message par HB, mardi 19 octobre 2010 à 8h19

  
T'as raison Laurent, continue de jouer :marteau:
  • Message par danyves, mardi 19 octobre 2010 à 8h52

HB
T'as raison Laurent, continue de jouer :marteau:


Loto ou Saxo



Cqfd


A chacun de jouer
  • Message par Tito, mardi 19 octobre 2010 à 11h15

c'est chiant car la manipulation est fastidieuse,
de plus on ne sait pas vraiment comment le produit chimique utilisé réagira à très long terme avec l'original,
c'est chiant parce que ça multiplie les contacts sur l'original, et donc les rayures etc...
bref, ça prend beaucoup de temps, et c'est casse gueule, mais chacun fait comme il veut.

pour moi, si, le temps des scanners rotatifs est bel et bien révolu,
quant à 10000dpi, c'est souvent de l'interpolation et pas du pur natif,
et n'a en pratique pour ainsi dire pas d'intérêt,
car c'est surtout sur des petits formats d'originaux qu'il prendrait un sens,
hors, n'ayant pas de sous-programme comme le GEM pour fondre le grain,
on ne scanne principalement que le grain, la structure de l'image passant en arrière plan,
on a bien mieux sur un Coolscan bien mené,
et sur du moyen format, 4000dpi est plus que largement suffisant.
  • Message par paga, mardi 19 octobre 2010 à 13h42

hédoniste nihiliste
coignet
Plus le format est grand, plus le résultat d'un scanner moyen est acceptable.

zznortz
Ce que moi je trouve chiant c'est de passer des heures devant un écran d'ordinateur pour traiter des photos
(...)
le V700 avec ses passes vues en plastique me convient parfaitement (...).

Hé bien justement, un meilleur outil permet d'y passer moins de temps.
Lorsque je scanne du 120 avec mon 8800F, je passe beaucoup plus de temps qu'avec le V750 de la Pirate qui permet d'obtenir, avec un peu de persévérance, un résultat presque parfait.
Et lorsque je scanne du 24x36 avec son scanner, le résultat n'est jamais presque parfait, et je passe aussi beaucoup plus de temps qu'avec mon Coolscan.
Lorsqu'il s'agit de films couleur, la différence est plus importante encore, menant jusqu'à l'abandon.
/...bla bla.../


Pareil, la Coolscan pour le 24x36 et j'en ai produit de beaux tirages en A2 a partir de fichiers de scans... en particulier pour les diapos ET le noir et blanc, la Coolscan arrache sérieusement; et puis j'allume la v750 pour le 6x6, et les planches contactes, sans soucis (sauf parfois quelques anneaux de Newton mais ça doit être mon dépoli de Mr Bricolage qu'il faudrait que je change un de ces jours).

:bise:
“Be guided by beauty. Everything I’ve done has had an aesthetic component to me. Building a company trading bonds, what’s aesthetic? ... If you’re the first one to do it right, it’s a terrific feeling and a beautiful thing to do something right, like solving a math problem.” (James Simons)
  • Message par nel, mercredi 20 octobre 2010 à 6h41

En réponse à Solange :
J'ai scanné en 1200 dpi non pour des raisons de définition de l'image pour des raisons de format physique.
Si je veux un grand format j'augmente la résolution d'impression. Je ne choisis pas mon format dans la fenêtre de sélection des formats car il y aura forcément interpolation en faisant ainsi, et quand il y a interpolation on perd de la qualité.
En scannant un 6/6 à 1200 dpi j'obtiens donc un tirage de 56mm au carré en 1200 dpi ou un tirage 228/228 en 300 dpi ou un tirage 342/342 en 200 dpi. en scannant un 6/6 en 4800 dpi j'ai un 890/890 en 300 dpi.
Voilà comment je fais il parait que c'est mieux comme çà.
"En effet, il est plus beau d’éclairer que de briller seulement ; de même est-il plus beau de transmettre aux autres ce qu’on a contemplé que de contempler seulement...", Thomas d'Aquin
PrécédentSuivant

en visite : CCbotte et 0 invité(s)
nous disposons de -2026 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/12/2018
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel