le Pirate Forum
    Depuis ma (mes) fenêtre(s)
  • Message par insoL, samedi 16 mars 2013 à 10h26

Par la fenêtre :
(Après les séries C(K)onseptuelles de Coignet, voici un nouveau fil dédié aux photos faites, de chez soi, au travers de l'une ou l'autre fenêtre.)



Déjà postées :









Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite

  
Tiens en Belgique aussi vous avez élu un pape ?

Sinon ce fil tombe à pic, voilà une photo faite ce matin même :

Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance
  • Message par insoL, samedi 16 mars 2013 à 16h47

En fait, c'est le Chef pirate qui a créé ce fil à partir de l'un de mes récents envois et je me demande si ce ciel ne relève pas de celui qui est consacré aux bricolages colorimétriques :cool:
Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
  • Message par coignet, samedi 16 mars 2013 à 16h50

  
Je n'ai fait que répondre à votre suggestion !

Pendant cinq années, de ma fenêtre, c'était ainsi :



En été, lorsqu'il faisait dehors une chaleur écrasante, j'appréciais l'ombre rafraichissante de ces platanes.
    Imsand aussi
  • Message par coignet, samedi 16 mars 2013 à 23h15

  
J'ai visité cet après-midi l'exposition Jean-Pascal Imsand à la maison Robert Doisneau de Gentilly.

Il photographiait aussi depuis sa fenêtre :mask:


  
Il faut dire que la photo a commencé comme ça....
Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance
  • Message par insoL, dimanche 17 mars 2013 à 13h27

:D:
Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
    Ce matin, le forsythia est en flocons.
  • Message par jbz, lundi 18 mars 2013 à 10h05

  


Le petit cadre, trouvé tel quel dans un vide-grenier, contient des images du film de Henri Fescourt, Monte Cristo, de 1929.

  • Message par insoL, lundi 18 mars 2013 à 12h18

Ce fil m'a incité à redécouvrir quelques anciennes diapositives (à suivre).

Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
  • Message par insoL, lundi 18 mars 2013 à 12h21

Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
  • Message par insoL, lundi 18 mars 2013 à 12h22

Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
  • Message par Proteus, jeudi 21 mars 2013 à 21h47

  
J'aime bien la photo des montgolfières au dessus de l'immeuble :D:
  • Message par insoL, jeudi 21 mars 2013 à 22h38

Merci, mais ce ne sont que des « documents » tandis que j'arrive bon an mal an à faire une ou deux « Photos ».
Mais, il est vrai que de ma (mes) fenêtre(s) j'assiste à pas mal de choses quoique pas encore à un assassinat ! ;¬)
(à suivre).
Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
    depuis mon hublot
  • Message par paga, samedi 23 mars 2013 à 21h12

hédoniste nihiliste


:mask:
  • Message par marielle, lundi 25 mars 2013 à 22h15

  
Ah dis donc !
J'étais juste quelques rangées derrière toi !!
  • Message par paga, mardi 26 mars 2013 à 2h28

hédoniste nihiliste
...et le jour s'est levé entretemps! :marteau:
  • Message par orville, vendredi 5 avril 2013 à 13h32

  
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
  • Message par marielle, mardi 9 avril 2013 à 21h17

  


Cet après-midi, depuis une fenêtre d'un presque chez moi...
  • Message par insoL, dimanche 14 avril 2013 à 10h37

Pas récentes mais tout à fait de chez moi …





Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
  • Message par coignet, dimanche 14 avril 2013 à 19h44

  
On a vraiment l'impression, sur la dernière, de voir une lentille géante, ce qui s'explique certainement par quelque loi physique1, mais que je n'ai jamais ainsi vu à l’œil nu comme sur cette photo.

___________________
1. question à Jacques, Pote qui a toujours les réponses aux interrogations scientifiques des simples comme moi ?
  • Message par paga, dimanche 14 avril 2013 à 22h13

hédoniste nihiliste
L'arc en ciel est le résultat de la diffraction des rayons lumineux dans chaque gouttelette d'eau d'un nuage ou d'une averse, si les gouttelettes d'eau sont en suspension (nuage) le résultat est plus clair et stable que si elles tombent (averse).
Ce résultat est observable avec une goutte d'eau seule, ou l'on peut montrer que la diffraction d'un rayon lumineux DANS la gouttelette renvoie une fréquence d'onde différente en fonction du point d'observation: schématiquement les angles bas, a faibles réfractions montreront des fréquences spécifiques et donc une couleur spécifique (autre que blanche) et a une angle plus élevé la diffraction permettra de séparer une autre fréquence, donc une autre couleur.
L'ensemble de l'arc en ciel est l'ensemble de ces angles ou les couleurs sont séparées une à une
.
Selon d'où on se place et d'où vient la source de lumière, plus ou moins directionnelle, on peut ainsi voir toutes les couleurs du spectre visible. Dans le cas d'un arc bien arrondi et plutôt serré et bas, j'imagine que la source de lumière (soleil) est plutôt basse et proche de l'horizon, dans ce cas présent cette photo est donc probablement prise en fin de journée?
Ce genre de résultat est assez simple a démontrer en optique géométrique une fois que l'on a compris les lois de la diffraction :salue

  
coignet a écrit :
1. question à Jacques, Pote qui a toujours les réponses aux interrogations scientifiques des simples comme moi ?


Pas mieux que Paga, je suis nul en arc en ciel.

En particulier, et du reste c'est un peu confus dans l'explication de Paga :D: , je ne sais pas pourquoi on voit un arc en ciel (circulaire), ni pourquoi il est parfois multiple. ça doit être expliqué dans wikipédia mais ça ne serait pas du jeu.

Je connais le principe de la diffraction avec effet angulaire, que l'on voit aussi sur un réseau en marches d'escaliers dont la maille est de l'ordre de grandeur de la longueur d'onde (par exemple un CD, ou encore un vrai réseau de spectroscopie, mais pas le principe de l'arc (sauf en soudure).
Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance
  • Message par insoL, lundi 15 avril 2013 à 21h21

Et si cela ne dépendait que de la position de l'observateur par rapport au milieu de la diffraction ?
Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
  • Message par orville, lundi 15 avril 2013 à 22h05

  
Sa position par rapport au soleil. :-)
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
    je tente l'explication sans écrire une seule formule
  • Message par paga, lundi 15 avril 2013 à 22h58

hédoniste nihiliste
C'est un arc plus ou moins grand en fonction de la hauteur du soleil sur l'horizon : en effet, si je me souviens bien, la réfraction n'est visible qu'a certains angles spécifiques 1) entre l'observateur et les gouttes d'eau et/ou 2) entre les gouttes d'eau et la source lumineuse. La source lumineuse étant le soleil on observe en quelque sorte une projection d'un cône lumineux venant du soleil a travers de l'eau et qui vu depuis un certain angle produit la décomposition chromatique due a la diffraction (réflexion des rayons dans chaque goute d'eau en fonction de la longueur d'onde donc de la couleur).

On ne voit pas un cercle complet mais plutôt un arc plus ou moins grand parce que la Terre en cache une partie en quelque sorte, ou cache une partie du cône lumineux venant du soleil ayant le bon angle pour que l'on voit les couleurs de l'arc-en-ciel. J'ai oublié si c'était Descartes ou Newton qui en ont parlé le mieux (mathématiquement) en premier, mais peu importe, comme le suggère Jacques Pote un petit coup de Wikipedia répondra surement a la question historique.

:salue
Suivant

en visite : CCbotte et 0 invité(s)
nous disposons de 37 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/05/2018
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel