le Pirate Forum
  • Message par Philippe H, samedi 22 novembre 2014 à 0h29

  
Bonsoir,

Voici les premières images d'une série réalisée dans une manufacture de caoutchouc, qui se trouve dans la plantation de Chup, environs de Kompong Cham, Cambodge.

J'essaierai de poster les photos au fur et à mesure que j'effectuerai leur traitement, et dans l'ordre des différentes étapes de fabrication.

Première étape:

La livraison du latex (sève d'hévéa).















  • Message par coignet, samedi 22 novembre 2014 à 9h39

  
Je n'avais jamais songé à savoir quoi que ce soit à ce sujet, et ces images m'en font prendre conscience.
La sève est ainsi reçue dans de grands bassins ressemblant à des piscines !

As-tu aussi des photos de récolte ?
  • Message par Philippe H, samedi 22 novembre 2014 à 18h27

  
Oui, le latex est déversé dans ces bassins où il est malaxé avec un mélange d'eau et d'acide formique, ce qui lui permet de coaguler.

Non, je n'ai malheureusement pas de photo de récolte (peut-être n'était-ce pas la saison).

Philippe
    Seconde partie
  • Message par Philippe H, lundi 24 novembre 2014 à 23h14

  
Après avoir été malaxé, le latex qui a coagulé est acheminé dans des bassins de décantation.

Il y reste environ une dizaine d'heures de façon à perdre en densité et gagner en élasticité.

Ensuite il est pressé puis acheminé pour être broyé et lavé (Image au prochain épisode)













  
Superbe (cadrage, noir et blanc), et intéressant. Et merci d'avoir laissé les exifs :)
Coin.
  • Message par coignet, mardi 25 novembre 2014 à 10h53

  
Je suis ravi de voir la suite ; je n'imaginais pas du tout cela ainsi !
  • Message par orville, mardi 25 novembre 2014 à 14h11

  
Passionnant !

On va voir aussi les produits finis et leur utilisation ?
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
  • Message par Proteus, mardi 25 novembre 2014 à 22h16

  
Lors d'un voyage au Cambodge j'avais visité une fabrique de caoutchouc avec des "piscines" comme le montre fort bien les images de Philippe H. Malheureusement, la fabrique était en pause et nous n'avons vu que des bacs vides.
  • Message par sanglier, jeudi 27 novembre 2014 à 8h01

  
Excellent reportage , agréable au regard . J'aime bien voyager sans me déplacer. :mask:
  • Message par Pythéas, jeudi 27 novembre 2014 à 10h12

Ce fut un vrai plaisir de parcourir ce reportage, pour le fond et pour la forme.
  • Message par Philippe H, jeudi 27 novembre 2014 à 23h19

  
Merci à vous,

@ orville,
pour les produits finis la liste serait trop longue :-) (pneumatiques, semelle de chaussure, tapis caoutchouc, et j'en passe...)

Le latex est donc acheminé sur des tapis roulant, de façon à être broyé et émietté de plus en plus finement.

Il passe ensuite par plusieurs phases de lavage avant d'être dirigé vers les fours.












  • Message par Philippe H, dimanche 30 novembre 2014 à 22h15

  
Quatrième et avant-dernière partie.

Les chariots remplis du latex lavé et émietté, sont dirigés vers plusieurs fours.

Le premier four chauffe le latex à une température de 120° de façon à en éliminer l'eau qu'il contient.

Les autres fours ont une température qui s'abaisse progressivement jusqu'à une sortie à température ambiante.

Ensuite les ballots sont acheminés et vérifiés, de façon à pouvoir être pressés en bloc de 33 kg.


















  • Message par Philippe H, mercredi 3 décembre 2014 à 16h03

  
Dernière partie.

Les blocs sont ensuite dirigés pour une dernière découpe de finition, ensuite emballés et acheminés vers les caisses de transport qui pèsent environ 1200 kg.

Voilà c'est terminé, n'hésitez surtout pas à me dire ce que vous en pensez, par exemple trop d'images, ou autre chose, avant que je mette cette série sur mon site.

Merci.

Philippe










  • Message par coignet, jeudi 4 décembre 2014 à 12h49

  
Philippe H a écrit :
n'hésitez surtout pas à me dire ce que vous en pensez, par exemple trop d'images, ou autre chose, avant que je mette cette série sur mon site.

J'ai appris tout ce que j'ai vu dans ce sujet : je ne savais rien de ce qui y est montré.
J’ignorais cet aspect si artisanal, j’ignorais aussi que le caoutchouc venait d'ailleurs que d’Amérique du sud !

Je pense qu'il y a en effet un tout petit peu trop de photos, sans en être certain, car il y a peu de redites.
Je me demande pourquoi les présenter en noir et blanc, car j'imagine que les originaux sont en couleur (mais je peux me tromper).

  
coignet a écrit :
Philippe H a écrit :
J’ignorais cet aspect si artisanal, j’ignorais aussi que le caoutchouc venait d'ailleurs que d’Amérique du sud !


C'est qu'il doit manquer un "grand film romantique français" à ta liste des films déjà vus :mask:

Même impression que Laurent sur les redites, il y en a 2 ou 3 je pense, mais je ne me pose pas la question du noir & blanc : la géométrie des lieux s'y prête très bien.
Coin.
  • Message par orville, jeudi 4 décembre 2014 à 15h37

  
Je trouve que le sujet se prête bien au noir et blanc.
Pour un sujet publié sur un site, je mettrais 12 à 15 photos. De nos jours les gens ont tendance à zapper rapidement.
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"

  
Un grand merci pour vos réponses :D

Philippe

en visite : CCbotte et 0 invité(s)
nous disposons de -1966 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/12/2018
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel