le Pirate Forum
    Venise : clichés

  
Venise est une énigme.
Y séjourner, comme nous l’avons fait à deux reprises, est une expérience inoubliable.
Pourtant Venise est une ville, une ville au milieu d’un paysage, comme toutes les villes.

Venise est aussi une épreuve pour le photographe. Pour illustrer deux séjours à Venise, tous deux en hiver, j’ai réfléchi est ai fait une sélection, sélection difficile. En 2005, j’ai utilisé un leica M6ttl, chargé en diapo, et un M4P chargé en négatif 800 iso. En 2008, un Canon numérique (40D) et des focales du 16 au 200, ainsi que, de temps à autre, un M chargé en superia 800 (toujours au labo). Mon objectif n’était pas la photo : nous visitions, et j’ai volé un peu de temps, comme les glaneurs, ici et là.

J’ai retenu 3 thèmes, pour 3 fils : Venise : clichés, Venise : l’eau, Venise : fragments pour piétons.

Ici, c’est Venise : clichés.

Les clichés, ce sont les cartes postales, les photos « qu’il faut faire », ce qui fait que l’on va à Venise, mais pas forcément qu’on y reste ou qu’on y revient.
Comme des millions de photos ont été faites à Venise, on essaie de faire du neuf, mais ce neuf est bien souvent déjà réchauffé !

Dans le saint des saint de cette catégorie figurent les gondoles, les couchers de soleil sur San Giorgio, San Marco, place, campanile et basilique !

Commençons par un condensé gondoles, coucher de soleil et San Giorgio :

1


Ensuite San Marco, basilique et chevaux dans le brouillard…

2

3

4


Dans le même secteur, un parallèle graphique entre le palais des Doges et les plombs :

5
6


Autre grand classique : le grand Canal dans la brume, avec gondole, vaporetto et Rialto, ou encore un frêle traghetto au milieu de l’agitation du matin…

7

8


Un peu à l’écart, d’autres passages obligés : Burano, ses maisons colorées et son linge qui sèche, ou encore le Ghetto Nuovo, ou les Schiavoni vu de san Giorgio (2 photos assemblées), ou encore les chefs d’œuvres des peintres vénitiens, omniprésents dans les églises…

9

10

11

12

13


Ces clichés ont un envers, un envers nocturne par exemple, avec un serveur du Florian fumant face à une place déserte tandis qu’une liseuse accompagne les dernières heures de la soirée, ou ces visions furtives des lieux touristiques déserts..

14

15

16


Autre vue inhabituelle, la neige !

17

18


Et puis ces tranches vénitiennes, prises au hasard, le port de l’île San Pietro, par exemple, un bateau, une fontaine, des tombes au cimetière San Michele…

19

20

21

22

23


Venise est un endroit où je pourrais séjourner longtemps sans jamais me lasser, voire vivre…
Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance

Flickr
  • Message par Proteus, dimanche 18 janvier 2009 à 16h40

  
je me souviens avoir été fasciné par la photo 15 postée sur un autre site
  • Message par danyves, dimanche 18 janvier 2009 à 20h58

Oui, et la 15 est un soupçon surréaliste. André Breton la prendrait aujourd'hui pour une nouvelle Nadja.
  • Message par insoL, lundi 19 janvier 2009 à 9h25

Ah, les clichés … j'adooooore !
1 ; 2 ; 3 ; 7 ; 8 ; 12 ; 14 ; 15 (!) ; 16 ; 17 :cool:
Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite

  
Merci pour les commentaires.

J'ajoute cette image prise avec l'appareil de feu ma mère, un Kodak folding 620, chargé en fujicolor.

Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance

Flickr

  
Une autre, même technique


Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance

Flickr

en visite : CCbotte et 0 invité(s)
nous disposons de -1369 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/12/2018
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel