le Pirate Forum
  • Message par Tromer, lundi 9 février 2009 à 15h13

  
marielle provocante mais néanmoins pédagogue et c'est ainsi qu'on l'apprécie aussi
Tromer, un peu frileux, n'a utilisé que la fonction quote, alors qu'il aurait pu utiliser la balise equote pour écrire cela
Meuh non, c'était un YES pour marielle
La prochaine fois ???

D'abord je révise, ensuite j'expérimente à nouveau et, après, on verra si je reviens en deuxième semaine :mrgreen2:
J'ai fait tourner la page, j'ai fait tourner la page, j'ai fait tourner la page....
:bise:
  • Message par insoL, lundi 9 février 2009 à 17h33

Maintenant que Les Pirates nous ont montré leurs visions de Venise, j'espère ne pas avoir l'air de pirater en vous montrant quelques images (très) anciennes (d'après diapositives et les cadrages originaux sont rognés).

La première, pour vous "annoncer la couleur" … de Venise.



La seconde, est dédiée à Coignet (Je crois que c'est ce que dissimulent les bâches sponsorisées par Eni avant la ligne droite des stands de F1)



Comme Marielle, j'adore les petits ponts (photo réduite pour cause de diapositive cochonnée)



et les cheminements au bord de l'eau



La grande lessive



et les voies étroites



Mais Venise, c'est avant tout de l'eau et de l'architecture.



Oups ! J'allais oublier les pigeons !

Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
  • Message par coignet, lundi 9 février 2009 à 19h54

  
Oui, insoL, bien sûr, « de l'eau et de l'architecture ».
Tellement difficile à photographier, souvent découverte au détour d'une rue ou d'un canal.



Excusez-moi d'en avoir remis une couche… et merci pour votre sélection personnelle de vues vénitiennes, sélection colorée particulièrement plaisante à découvrir après les pirateries en noir et blanc.

Bravo pour la vue de l'architecture et des emmarchements devant le parvis : il est particulièrement difficile de trouver le bon cadre, et je n'y suis pas arrivé…
  • Message par insoL, mercredi 11 février 2009 à 9h06

Merci Coignet.
J'ai hésité avant de montrer ces anciennes photos.
D'abord parce que si anciennes que je peine à les reconnaître comme miennes et ensuite parce que faites sans démarche particulière, au contraire des vôtres et de celles de Marielle.
Mais je salue votre remarque à propos du cadrage du parvis, car je me demandais si il était bon ou mauvais (légèrement rogné parce que les caches des diapositives débordent sur la photo avec le scanner à plat).
Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
  • Message par coignet, mercredi 11 février 2009 à 15h34

  
Oui, vous avez bien fait !
C'est un plaisir de voir cette si savoureuse façade actuellement masquée par ENI, et avec juste le soleil qu'il faut.
Parfois, le détail au petit téléobjectif permet de vraiment déguster certaines architectures.

En concernant la photo du parvis, le cadrage serré ne me gêne pas, bien au contraire, il est lisible, et audacieux. C'est, je trouve, souvent la meilleure façon de montrer une architecture, que d'accepter qu'elle refuse d'entrer dans le cadre. Juste pourrait-on dire, pour cette photo qui n'a pas été faite sur pied, qu'il y a une légère contreplongée visible contre le cadre à gauche…
C'est fait avec un 28 à décentrement, non ?
  • Message par insoL, mercredi 11 février 2009 à 18h32

Question cadrage, en architecture, vous m'ouvrez les yeux ! :shock2:

A l'époque, je disposais d'un PA Curtagon 35 mm, mais je ne pense pas que cette photo soit décentrée, car l'horizon est sur l'axe horizontal du format.
Par contre il y a en effet un léger plongé ( ! ), probablement dû au fait que je ne disposait pas de dépoli quadrillé … sur le Leicaflex et que je voulais sans doute accorder de l'importance à l'avant plan.
(Sans doute trop peu soucieux de la postérité, je ne datais ni photos ni dessins mais je viens de pouvoir dater ces clichés grâce à ma collection d'agendas : 1980 !) :rollr:
Enfin, tout bien considéré, cette photo est probablement faite avec le Super Angulon 21 mm.
Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite

  
insoL
Par contre, je ne suis vraiment pas d'accord avec le fait de décréter, en fonction du sujet, que ceci est de la "photo" ou non.


Bien d'accord. Il est vain de hiérarchiser (habitude bien française...). En revanche, j'aime qu'une photo montre l'intention du photographe.

Or souvent, ce que l'on appelle "la photo de rue" ne montre aucune intention, si ce n'est celle de s'acheter un bel appareil, lequel conduit à s'identifier avec un photographe plus ou moins illustre ayant pratiqué le reportage sur le vif.
Ensuite, on sort "pour faire des photos", sans fil conducteur, et le moyen devient la fin.

Ce genre de photo sans cadre narratif, sans intention esthétique, bref sans objet, pour faire "clic", ne m'intéresse guère. A choisir, je préfère l'illustration : la photo qui ne se prend pour personne.

Pas plus qu'il ne suffit d'avoir un stylo pour écrire le monde, il ne suffit d'avoir un appareil photo pour le montrer. Il faut en plus du style, et une intention narrative.
Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance

Flickr
  • Message par sergio, dimanche 22 février 2009 à 21h58

Vous vous êtes bien amusés à ce que je vois... le résultat est plus que plaisant, je ne suis jamais allé à Venise vous me donnez l'envie d'y être.

Cordialement

Sergio
  • Message par Garp, dimanche 22 février 2009 à 22h16

Je partage l'avis de Sergio, le bateau est-il assez grand ou plutôt la pirogue pour tous nous y emmener ?
L'idée d'un univers infini me rend fou
  • Message par Tromer, lundi 23 février 2009 à 9h22

  
Comme Jacques a dit
Or souvent, ce que l'on appelle "la photo de rue" ne montre aucune intention, si ce n'est celle de s'acheter un bel appareil, lequel conduit à s'identifier avec un photographe plus ou moins illustre ayant pratiqué le reportage sur le vif....Ensuite, on sort "pour faire des photos", sans fil conducteur, et le moyen devient la fin.
... Pas plus qu'il ne suffit d'avoir un stylo pour écrire le monde, il ne suffit d'avoir un appareil photo pour le montrer. Il faut en plus du style, et une intention narrative.

Cela est bien vu et il est vrai que la tentation est grande.
Mais grande aussi est la tentation de tout envoyer ballader...de débrancher...de fuir...de se saborder...
Jusqu'à ce que se rallume une flamme même toute petite... et passer par ici, pour rire parce qu'ailleurs ça flingue parfois un peu sec. Ici rien n'est "grave trop pas"...
  • Message par coignet, lundi 23 février 2009 à 10h23

  
L'analyse me parait pertinente, le lien matériel/fantasme, outil/résultat étant souvent surestimé, et l'usage de tel ou tel matériel pouvant parfois sembler tenir lieu de démarche en lieu et place d'intention personnelle.
Mais on peut souligner que bien souvent, le plus ardu n'est pas tant d'avoir une intention, mais que ça se voit : qu'elle soit perceptible, lisible, transmissible.
  • Message par insoL, lundi 23 février 2009 à 13h38

Et, cette fois, je suis pleinement d'accord avec Jacques, pote.
(C'est peut-être à cause de son nouvel avatar) :cool:
Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
  • Message par Sorgue, dimanche 22 mars 2009 à 20h53

Il fut un temps ou je connaissais mieux les rue de Venise que celles d'Avignon. Les hasards de la vie. Je trouve cette série particulièrement réussie : les regards des deux compères sont parfaitement complémentaires. En tout cas tout respire Venise qui est plus qu'une ville. Chapeau :lov: :lov:
Précédent

en visite : CCbotte et 0 invité(s)
nous disposons de -1282 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/12/2018
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel