le Pirate Forum
    d'aisances
  • Message par orville, mercredi 10 février 2010 à 23h02

  
Pour rester dans la philosophie de ce site -treize ans et demi maximum- je vous propose ce fil.

Convivialité

dans un restaurant à Ijevsk





A Ephèse :
toujours fonctionnel malgré les siècles passés!

"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
  • Message par Tromer, jeudi 11 février 2010 à 8h42

  
Etant donné la température actuelle en France, voir qu'en d'autres lieux il est possible d'avoir l'Ephèse à l'air est un véritable bonheur qui nous fait espérer le retour des beaux jours avec encore plus d'impatience !
:mrgreen: J'ai eu 14 ans le mois dernier...
:cool:
  • Message par orville, jeudi 11 février 2010 à 9h13

  
:D:

J'avais oublié l'illustration musicale, Serge Gainsbourg et Screaming Jay Hawkins :



(depuis youtube)
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
  • Message par coignet, jeudi 11 février 2010 à 13h02

  
Je n'ai pas d'illustrations personnelles à ajouter à ton sujet. Je conseille chaleureusement la lecture de Les lieux, histoire des commodités de Roger-Henri Guerrand aux éditions La Découverte.



Guerrand est historien, et ce petit ouvrage est non seulement amusant, mais vraiment remarquable. L'auteur était aussi spécialiste de l'histoire du logement social en France, et de l'Art Nouveau. Je l'ai eu comme enseignant à l'école ; il était de plus un excellent orateur et très bon professeur en cours magistral.
  • Message par orville, vendredi 12 février 2010 à 10h51

  
Merci de l'info, je crois que j'en avais entendu parler à sa sortie.
Je vais me le procurer.

En attendant, car il neige et il y a beaucoup de maladroits sur les routes, une nouvelle pièce au dossier :

Dans les toilettes du Lycée de Derby, lieu propice à la méditation !

"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
  • Message par orville, lundi 15 février 2010 à 13h49

  
coignet
Je n'ai pas d'illustrations personnelles à ajouter à ton sujet. Je conseille chaleureusement la lecture de Les lieux, histoire des commodités de Roger-Henri Guerrand aux éditions La Découverte.



Excellent conseil !!
C'est une somme. Érudition et humour sur un sujet censuré par la bourgeoisie cul-serré .
Merci
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
  • Message par mattvalle, lundi 15 février 2010 à 14h12

Et hop !


  
L'exact contraire : le carrelage est trop lisse pour y écrire, alors les graffitis se font sur les joints...



(Centre Pompidou)
Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance
  • Message par orville, jeudi 18 février 2010 à 0h05

  
Jacques, pote
L'exact contraire : le carrelage est trop lisse pour y écrire, alors les graffitis se font sur les joints...




Marrant ces joints !
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
  • Message par orville, jeudi 18 février 2010 à 0h20

  
Technicité

Un WC apparemment ordinaire à l'Isle-d'Abeau :




Cependant une affichette attire mon attention. Fichtre! c'est alléchant.




Je fais un essai pour vérifier, et alors miracle de la technique, simplement en actionnant la chasse, la lunette se met à tourner toute seule et se déforme pour passer dans le dispositif nettoyant et désinfectant !








Bon c'est L'isle-d'Abeau, c'est quand même pas le Japon non plus.
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
  • Message par coignet, jeudi 18 février 2010 à 11h10

  
Hé bien, ça c'est du documentaire !
:lol:
  • Message par Tromer, jeudi 18 février 2010 à 11h12

  
coignet
Hé bien, ça c'est du documentaire !
:lol:

:-x :-x Dos cul menthe air...

NB. Les japonais auraient ajouté une pédale de frein...
:mrgreen2:
  • Message par coignet, jeudi 18 février 2010 à 11h25

  
Orville conclut
L'isle-d'Abeau, c'est quand même pas le Japon

Pourquoi appelle-t-on WC japonais ces appareils ultra-compliqués ?

Au Japon, on trouve essentiellement ceci :



(photo trouvée sur wkpdia, et recadrée)
  • Message par Tromer, jeudi 18 février 2010 à 11h31

  
Oh, c'est beau :shock2: et visiblement la balayette a d'autres usages dans la maisonnée :D:
  • Message par coignet, jeudi 18 février 2010 à 11h40

  
La première fois qu'on est confronté à cet équipement, on ne sait trop comment l'utiliser, car on ne sait pas qu'il faut se tenir non face à la porte, mais dos à la porte !
  • Message par Tromer, jeudi 18 février 2010 à 11h49

  
Quand on sait en plus, que la porte, y a des fois, elle coulisse ... faut faire gaffe !
  • Message par orville, jeudi 18 février 2010 à 12h07

  
Tromer
:-x :-x Dos cul menthe air...




Adepte de Jean-Pierre Brisset ?
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
  • Message par Tromer, jeudi 18 février 2010 à 13h15

  
Ceux qui me situent un peu savent que nous avons, Brisset et moi, au moins un point en commun...
  • Message par Edouard H, vendredi 19 février 2010 à 17h36



Des commodités champêtres
Ibergekumene tsores iz gut tsu dertseylin
(C'est un plaisir de raconter les ennuis passés)
Proverbe yiddish
  • Message par coignet, vendredi 19 février 2010 à 18h24

  
Je vois que c'est très pratique et complet, et que même les questions d'étanchéité et d'élégance ont été traitées.
  • Message par Edouard H, vendredi 19 février 2010 à 18h51

Ce n'est pas par ce que l'on campe que l'on doit renoncer au confort
Ibergekumene tsores iz gut tsu dertseylin
(C'est un plaisir de raconter les ennuis passés)
Proverbe yiddish

  
Tromer
Oh, c'est beau :shock2: et visiblement la balayette a d'autres usages dans la maisonnée :D:


Pas sûr, elle est peut-être tout simplement dans le lave-vaisselle pour un petit coup de propre. :gaga:

Ici un étrange tuyau dans cet urinoir slovaque, un appareillage digne des nouveaux réalistes... Je me souviens d'une odeur puissante...




C'est marrant, ce fil se trouve dans le thème "Lieu", il n'y a plus qu'à le renommer "Lieux" en hommage à Courteline...
Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance
  • Message par coignet, vendredi 19 février 2010 à 20h17

  
Je vous écris assis sur un trône de porcelaine de la station autoroutière de Montélimar. Ici, comme partout sur notre réseau autoroutier, pas d'automatismes. On nettoie avant de s'asseoir après avoir bataillé pour sortir le papier de son dévideur piégé, puis on se confectionne une assise propre avec le même papier (un autre échantillon tout de même) :roll:
L'une des difficultés est aussi de suspendre sa veste au distributeur de papier puis de se servir sans la flanquer par terre...
En direct, sans photo.

Concernant le titre du sujet, Orville pourrait le renommer "d'aisance". Ce serait joli.
  • Message par orville, vendredi 19 février 2010 à 22h15

  
coignet

Concernant le titre du sujet, Orville pourrait le renommer "d'aisance". Ce serait joli.


Voilà. c'est fait.

Par ailleurs je vois avec une grande satisfaction que des trésors photographiques sortent peu à peu des placards.
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
  • Message par orville, vendredi 19 février 2010 à 22h20

  
Quand la convivialité tourne à la promiscuité :


Quelque part à Cluny

"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
Suivant

en visite : CCbotte et 0 invité(s)
nous disposons de 76 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 28/02/2018
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel