le Pirate Forum
  • Message par Proteus, mercredi 19 janvier 2011 à 19h10

  
Coignet a écrit :
J'ai eu parfois quelques déceptions en concert, dont quelques unes récemment, en allant écouter quelques grandes stars, semblant en faire le minimum et se demander pourquoi elles étaient là et non à Carnegie Hall

Comme toi Laurent, j'ai eu plusieurs déceptions de concert avec l'impression de musiciens venus sur scène pour un service minimum de promotion de leur dernier disque. Lorsque je suis très déçu, j'ai pris la décision de ne plus applaudir :-x Je deviens un vieux grincheux qui s'en accommode bien :lol: :wink:
  • Message par marielle, mercredi 19 janvier 2011 à 21h16

  
Superbe concert, en effet.
Avant , j'étais en pleine forme. Heureuse d'arriver à l'heure au concert, ayant organisé ma journée de travail lyonnaise en fonction du concert et du bon vouloir de la SNCF.
Après, je suis bien crevée, car il faut bien travailler, et pour être à l'heure ce matin, j'ai dû me lever aux aurores (avec, comme de bien entendu, un gag de la part de nos amis de la SNCF).

Mais ça en valait la peine !!
Magnifique concert, avec 2 jeunes femmes de grand grand talent, heureuses de jouer ensemble (jouer à plusieurs titres). Dieu que Schumann est beau !

C'est déjà du passé, comme en témoigne cette photo ancienne :



Concernant les déceptions : j'en ai 2 qui me viennent à l'esprit
- il y a une vingtaine d'années, lors d'un séjour prolongé en Allemagne, j'étais allée entendre James Galway, flûtiste de renom. Quelle désillusion ! Il n'avait visiblement rien travaillé, comptant sur son seul talent, et semblait déchiffrer sa partition pendant tout le concert, marquant des pauses et se rapprochant de la partition pour mieux voir.
- il y a 3 ans, à Lyon. Tournée d'adieux d'Alfred Brendel, qui venait jouer, entre autres, une sonate de Schubert. Le rêve en perspective. Et puis non : un pianiste triste, sans envie, jouant selon un minimum syndical à la limite de l'honnêteté pour le public. Je lui en veux encore.
  • Message par Proteus, mercredi 19 janvier 2011 à 23h23

  
Une déception: concert annoncé comme un récital Véronique Gens qui se contenta de chanter deux arias baroques dans chaque partie du concert laissant le soin à l'orchestre de musique baroque qui l'accompagnait de meubler le reste du temps

Un grand bonheur: le quatuor de Schubert, La jeune fille et la mort, interprété par le quatuor Amadeus
  • Message par coignet, jeudi 20 janvier 2011 à 12h04

  
Avant le concert, on nous a dit qu'il ne fallait pas faire de photos.
J'ai été sage.

Après le programme, et un bis schumannien, elles sont revenues une nouvelle fois, proposer un petit gag : un nocturne de Chopin transcrit pour le violoncelle :kl:

En encore Après, je découvre qu'un pirate inconnu de nous a enregistré cet instant.

  • Message par marielle, jeudi 20 janvier 2011 à 12h28

  
Quelle bonne idée a eue ce pirate masqué ! :mask:
  • Message par paga, vendredi 21 janvier 2011 à 5h06

hédoniste nihiliste
Avant le "concert"...



...on me dit qu'il ne fallait pas faire de photos; j'ai essayé d'être sage a partir de la levée du rideau:




Après la mort de Violetta (fin du troisième acte), mon appareil s'est de nouveau retrouvé dans ma main droite, fébrile :kl:



Puis nous sommes tous sortis dans la rue... certains pour un délicieux diner tardif (11h du soir...).
Profitant a l'occasion de Restaurant Week avec une semaine d'avance, merci Jean Georges



:bise:
“Be guided by beauty. Everything I’ve done has had an aesthetic component to me. Building a company trading bonds, what’s aesthetic? ... If you’re the first one to do it right, it’s a terrific feeling and a beautiful thing to do something right, like solving a math problem.” (James Simons)
  • Message par coignet, vendredi 21 janvier 2011 à 17h56

  
Joli :D:

Je remarque qu'à la fin, vous empruntez des escaliers dont l'auteur du décors semble s'être inspiré pour son banc blanc.

Je passe pudiquement sous silence ton indiscipline.
Je suppose que d'exposer ainsi ton avanie sur un petit site français te met à l'abri du risque d'être démasqué par les auteurs du spectacle et les tenanciers de la salle.

Si un jour je vais à New-York, je voudrais aller là.
  • Message par HB, vendredi 21 janvier 2011 à 18h03

  
Pas mal, mais ce n'est pas interdit de photographier là-dedans ?
  • Message par Garp, vendredi 21 janvier 2011 à 20h28

Une sorte de rebelle en cravate et chemise à carreaux, ex blouson noir des années 80 :cool: (et lunettes noires)
L'idée d'un univers infini me rend fou
  • Message par orville, samedi 22 janvier 2011 à 11h40

  
@ HB : Tu fais des photos que quand c'est autorisé ??
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
  • Message par HB, samedi 22 janvier 2011 à 11h52

  
Non. Surtout que le Blad c'est gros et pas facile de le planquer. L'avantage, est que tu peux appuyer sur le déclencheur sans viser, l'appareil à la main :wink: Mais, je ne fais pas spécialement de la photo de rue, alors :wink:
  • Message par zznortz, samedi 22 janvier 2011 à 13h07

coignet
Joli :D:

Je remarque qu'à la fin, vous empruntez des escaliers dont l'auteur du décors semble s'être inspiré pour son banc blanc.

Je passe pudiquement sous silence ton indiscipline.
Je suppose que d'exposer ainsi ton avanie sur un petit site français te met à l'abri du risque d'être démasqué par les auteurs du spectacle et les tenanciers de la salle.

Si un jour je vais à New-York, je voudrais aller là.


De passage sur le forum que je regarde de temps en temps bien que n'y participant plus je vois les images de la traviata dans une version que j'aime beaucoup, celle de la mise en scene de Willy Decker créée pour le festival de Salzburg 2005.
Paga l'as tu vue avec Netrebko en Violetta, Villazon en Alfredo et Hampson en Germont ?
Ça reste pour moi une des versions modernes de référence malgré le minimalisme du décor (à la mode dans les opéras actuels).
La captation de Salzburg est disponible en DVD chez DG (00440 073 4189) et je l'ai bien regardée au moins 20 fois (la prestation scénique de Netrebko y est remarquable de mon point de vue).
L'opéra me fait réagir à tous les coups car je suis encore plus fou d'opéra que de photo.

Ceci dit, bonne année à tous les pirates.
  • Message par HB, samedi 22 janvier 2011 à 15h15

  
Sympa de passer de temps en temps nous dire bonjour, bonne année :wink:
  • Message par marielle, dimanche 23 janvier 2011 à 0h27

  
Ce soir, à l'opéra :

Avant




Après

  • Message par paga, dimanche 23 janvier 2011 à 6h04

hédoniste nihiliste
zznortz
/.../

De passage sur le forum que je regarde de temps en temps bien que n'y participant plus je vois les images de la traviata dans une version que j'aime beaucoup, celle de la mise en scene de Willy Decker créée pour le festival de Salzburg 2005.
Paga l'as tu vue avec Netrebko en Violetta, Villazon en Alfredo et Hampson en Germont ?
Ça reste pour moi une des versions modernes de référence malgré le minimalisme du décor (à la mode dans les opéras actuels).
La captation de Salzburg est disponible en DVD chez DG (00440 073 4189) et je l'ai bien regardée au moins 20 fois (la prestation scénique de Netrebko y est remarquable de mon point de vue).
L'opéra me fait réagir à tous les coups car je suis encore plus fou d'opéra que de photo.

Ceci dit, bonne année à tous les pirates.


Le casting était un peu diffèrent de celui que tu mentionnes a Salzburg, et l'enthousiasme plus modéré que le tien sur cette production du Met Opera de NYC. J'avais pris soin de ne pas lire les critiques avant d'aller le voir, et il se trouve que je partage a présent un peu l'avis des experts, exprimée avec bien meilleur élocution que la mienne dans le NYTimes. La mise en scène est minimaliste mais chiadée quand même et parfois un chouilla trop simpliste dans les symboles évoqués (tauromachie?), la chorégraphie captivante et entrainante, l'orchestre aux petits oignons (on distinguait bien le hautbois des flutes et clarinettes, etc... un son 3D comme on ne l'a qu'en salle direct live quoi) MAIS le chant était parfois faible et a bout de souffle... était-ce voulu, peut-être, mais peut-être pas; bref on est probablement un peu distrait par tant d'accents sur les décors, les costumes, les symboles ultra simplistes et les mouvements presque de danse: du coup la musique prend un peu une claque, et je suis sorti 50% insatisfait :wink:

Mais comme je ne suis pas expert, simple amateur, j'ai peut-être mal compris :mrgreen:
“Be guided by beauty. Everything I’ve done has had an aesthetic component to me. Building a company trading bonds, what’s aesthetic? ... If you’re the first one to do it right, it’s a terrific feeling and a beautiful thing to do something right, like solving a math problem.” (James Simons)
  • Message par coignet, dimanche 23 janvier 2011 à 14h53

  
Hé bien de mon côté, n'ayant pas autant d'expertise que vous et n'ayant pas non plus lu le NYT, j'ai beaucoup aimé cette production du Deutsche Oper de Berlin.

Tout au plus me permettrais-je de faire remarquer un petit flottement des cors en tout début d'ouverture, mais il paraît que c'est fort difficile, même pour des grands, de commencer ainsi à froid.

Les chœurs étaient particulièrement beaux, notamment pendant le dernier acte.
Mes oreilles me le chantent encore aujourd'hui, et j'espère pour quelques temps encore.

La mise en scène subtile, belle à suivre de bout en bout n'était nullement envahissante, et les éclairages tout à fait impressionnants, donnant une furieuse envie de photo en couleur. J'ai conservé mon boîtier chargé en noir et blanc sagement dans mon sac. C'était de toutes manières suffisamment beau pour ne pas avoir envie de jouer à autre chose et plutôt se laisser porter.

Avant ?
Un Bretzel, que j'ai su manger sans m'étouffer.

Après la première partie ?
Un verre de Riesling au foyer.

Après le spectacle ?
Une envie de revenir, et ayant vu que Don Giovanni serait au programme en juin, renseignements pris.
Mais une fois vues les photos de la mise en scène, avec costumes de bureau gris et sacs poubelle, je suis soudainement refroidi.
Quelques préventions, peut-être suis-je un peu beauf ?
  • Message par paga, dimanche 23 janvier 2011 à 15h04

hédoniste nihiliste
Quatre heures de cors et de chœurs sans manger ni boire! :lol:
“Be guided by beauty. Everything I’ve done has had an aesthetic component to me. Building a company trading bonds, what’s aesthetic? ... If you’re the first one to do it right, it’s a terrific feeling and a beautiful thing to do something right, like solving a math problem.” (James Simons)
  • Message par coignet, dimanche 23 janvier 2011 à 15h07

  
A corps et à cœurs, tu imagines ?
  • Message par marielle, dimanche 29 mai 2011 à 21h00

  




ce qui nous permet de retrouver l'esprit de ce fil lors de son ouverture par Tromer :kl:
  • Message par Tromer, lundi 30 mai 2011 à 8h32

  
Merci.
Pour moi, la cuisson, bleue :mrgreen2:
  • Message par HB, lundi 30 mai 2011 à 8h52

  
Marielle, un peu de nettoyage fera pas de mal :lol:
  • Message par Tromer, lundi 30 mai 2011 à 10h01

  
Il me semble davantage reconnaître le merveilleux équipement hightech de l'ami Coignet ... qui serait donc seul responsable d'un apparent manque d'entretien mais qui peut tout aussi bien n''être simplement que le fait d'un débordement imprévu :salue
Néanmoins il est à noter qu'à force de soigner le cadre il peut parfois nous arriver de négliger le cadre ...
:kl:
  • Message par marielle, lundi 30 mai 2011 à 12h56

  
La prochaine fois, vous aurez droit à la cuisinière : avant-après
Mais sans viande, ni bleue, ni saignante : tant pis pour vous :bla:
  • Message par Nickname, lundi 30 mai 2011 à 20h56

:-)
  • Message par coignet, lundi 30 mai 2011 à 21h41

  
Voilà de l'à propos : il fallait penser à la photographier avant !

:salue
PrécédentSuivant

en visite : CCbotte et 0 invité(s)
nous disposons de -80 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/06/2018
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel