le Pirate Forum
  • Message par Garp, mercredi 11 mars 2009 à 11h34

Alors, j'ai reçu hier cette étonnante photo, complexe dans le détail, immédiatement mise en expo dans ma cabane. :lol:







maintenant je cherche une idée de composition et un destinataire
L'idée d'un univers infini me rend fou
  • Message par Tromer, mercredi 11 mars 2009 à 11h47

  
J'espère que c'est bien chauffé parce que mes gambettes à poils c'est comme tes guitares...ça aime pas trop tellement le froid :mrgreen: quant aux bouteilles de nel, juste chambrées comme il faut :D:
NB. Elle a plutôt l'air sympa ta "cabane"...
  • Message par nel, mercredi 11 mars 2009 à 12h15

Le proverbe du jour :

"A la St Félicien boire du vin au chaud n'est pas pêcher !"
"En effet, il est plus beau d’éclairer que de briller seulement ; de même est-il plus beau de transmettre aux autres ce qu’on a contemplé que de contempler seulement...", Thomas d'Aquin
  • Message par Garp, mercredi 11 mars 2009 à 13h32

L'aventure continue :pyrhlov:








parfois il pleut en bretagne, alors je suis resté chez moi...
L'idée d'un univers infini me rend fou
  • Message par coignet, mercredi 11 mars 2009 à 19h10

  
Très très bien ! :lol:
J'aime vraiment ce fil :pyrhlov:
:lov:

Vivement la suite :!:
  • Message par siyousoon, mercredi 11 mars 2009 à 19h37

Salut

Oui, oui, moi aussi.

J'ai même fait un diaporama (sur iPhoto) avec toutes ces photos et de temps en temps je me fais une "projection".
Chouette ce soir il sera un peu plus long :D

Au fait Garp, tes guitares sont alléchantes. Je dirais Martin pour l'une Gibson ou Guild pour l'autre...j'ai bon ?

Allez, vivement la suite

Bonne soirée

Jean Jacques
    Les feuilles mortes
  • Message par sergio, mercredi 11 mars 2009 à 21h50

..Se ramassent à la pelle...

  • Message par coignet, mercredi 11 mars 2009 à 22h21

  
:shock2:
Déjà !

L'idée est amusante ! Et c'est vraiment pirate d'utiliser le photo-montage…
  • Message par Garp, jeudi 12 mars 2009 à 6h58

:lol: Sergio joue les invités surprises :D: également Pirate et très à propos mais le prochain invité vient d'un peu plus loin, un océan à traverser et un peu d'inspiration pour être le 11° petit cadavre exquis. :pyrh:
L'idée d'un univers infini me rend fou

D'un océan à l'autre
d'une cabane à l'autre
du numérique à l'argentique ....

voici la suite :D :D

double expo. par erreur


avec mon café


lumière du matin


au plaisir eric

  
Woaw.
Coin.
  • Message par Garp, jeudi 19 mars 2009 à 23h12

wouf ! :D:
L'idée d'un univers infini me rend fou
  • Message par siyousoon, samedi 21 mars 2009 à 11h54

Bonjour

Woaoufwoa :wink: :D

Au revoir....et merci

Jean Jacques
  • Message par marielle, samedi 11 avril 2009 à 22h15

  
Wahou !

Elles ont traversé l'océan à leur tour.



Merci Éric, et à bientôt !
  • Message par Garp, dimanche 12 avril 2009 à 0h22

L'ombre de Coignet plane sur ce fil :lol:
Excellent Marielle :bise:
L'idée d'un univers infini me rend fou
  • Message par insoL, dimanche 12 avril 2009 à 10h14

:bise:

Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
    toute pensée...

A mon tour!






En hommage à:

Stéphane MALLARMÉ

Un coup de dés jamais n’abolira le hasard
Mai 1897


UN COUP DE DÉS

JAMAIS

QUAND BIEN MÊME LANCÉ DANS DES CIRCONSTANCES ÉTERNELLES

DU FOND D’UN NAUFRAGE

SOIT que

l’Abîme

blanchi
étale
furieux
sous une inclinaison
plane désespérément

d’aile

la sienne

par

avance retombée d’un mal à dresser le vol
et couvrant les jaillissements
coupant au ras les bonds

très à l’intérieur résume

l’ombre enfouie dans la profondeur par cette voile alternative

jusqu’adapter
à l’envergure

sa béante profondeur en tant que la coque

d’un bâtiment

penché de l’un ou l’autre bord

LE MAÎTRE
hors d’anciens calculs
où la manoeuvre avec l’âge oubliée
surgi
inférant
jadis il empoignait la barre
de cette conflagration
à ses pieds
de l’horizon unanime

que se
prépare
s’agite et mêle
au poing qui l’étreindrait
comme on menace
un destin et les vents
l’unique Nombre qui ne peut pas
être un autre

Esprit
pour le jeter
dans la tempête
en reployer la division et passer fier

hésite
cadavre par le bras
écarté du secret qu’il détient
plutôt
que de jouer
en maniaque chenu
la partie
au nom des flots
un
envahit le chef
coule en barbe soumise
naufrage cela
direct de l’homme

sans nef
n’importe
où vaine

ancestralement à n’ouvrir pas la main
crispée
par delà l’inutile tête

legs en la disparition

à quelqu’un
ambigu

l’ultérieur démon immémorial

ayant
de contrées nulles
induit
le vieillard vers cette conjonction suprême avec la probabilité

celui
son ombre puérile
caressée et polie et rendue et lavée
assouplie par la vague et soustraite
aux durs os perdus entre les ais


d’un ébat
la mer par l’aieul tentant ou l’aieul contre la mer
une chance oiseuse

Fiançailles
dont
le voile d’illusion rejailli leur hantise
ainsi que le fantôme d’un geste

chancellera
s’affalera

folie

N’ABOLIRA

COMME SI

Une insinuation
simple
au silence
enroulée avec ironie
ou
le mystère
précipité
hurlé

dans quelque proche
tourbillon d’hilarité et d’horreur

voltige
autour du gouffre
sans de joncher
ni fuir

et en berce le vierge indice

COMME SI

plume solitaire éperdue

sauf

que la rencontre ou l’effleure une toque de minuit
et immobilise
au velours chiffonné par un esclaffement sombre

cette blancheur rigide

dérisoire
en opposition au ciel
trop
pour ne pas marquer
exigûment
quiconque

prince amer de l’écueil

s’en coiffe comme de l’héroique
irrésistible mais contenu
par sa petite raison virile
en foudre

soucieux
expiatoire et pubère
muet
rire
que

SI

La lucide et seigneuriale aigrette
de vertige
au front invisible
scintille
puis ombrage
une stature mignonne ténébreuse
debout
en sa torsion de sirène
le temps
de souffleter
par d’impatientes squames ultimes
bifurquées
un roc

faux manoir
tout de suite
évaporé en brumes

qui imposa
une borne à l’infini

C’ÉTAIT
LE NOMBRE
issu stellaire

EXISTAT-IL
autrement qu’hallucination éparse d’agonie

COMMENÇAT-IL ET CESSAT-IL
sourdant que nié et clos quand apparu
enfin
par quelque profusion répandue en rareté
SE CHIFFRAT-IL

évidence de la somme pour peu qu’une
ILLUMINAT-IL

CE SERAIT
pire
non
davantage ni moins
indifféremment mais autant
LE HASARD

Choit
la plume
rythmique suspens du sinistre
s’ensevelir
aux écumes originelles
naguères d’où sursauta son délire jusqu’à une cime
flétrie
par la neutralité identique du gouffre

RIEN

de la mémorable crise
ou se fût
l’événement
accompli en vue de tout résultat nul
humain
N’AURA EU LIEU
une élévation ordinaire verse l’absence

QUE LE LIEU
inférieur clapotis quelconque comme pour disperser l’acte vide
abruptement qui sinon
par son mensonge
eût fondé
la perdition

dans ces parages
du vague
en quoi toute réalité se dissout

EXCEPTÉ
à l’altitude
PEUT-ÊTRE
aussi loin qu’un endroit
fusionne avec au delà
hors l’intérêt
quant à lui signalé
en général
selon telle obliquité par telle déclivité
de feux

vers
ce doit être
le Septentrion aussi Nord

UNE CONSTELLATION

froide d’oublie et de désuétude
pas tant
qu’elle n’énumère
sur quelque surface vacante et supérieure
le heurt successif
sidéralement
d’un compte total en formation

veillant
doutant
roulant
brillant et méditant

avant de s’arrêter
à quelque point dernier qui le sacre

Toute Pensée émet un Coup de Dés
  • Message par insoL, dimanche 12 avril 2009 à 12h43

Ah bravo ! :shock2:
Sans numérique ni labo, je croyais m'en être bien tiré avec ma pirouette. :bla:

"Mais oui mais non" … à peine avais-je eu le temps de comprendre qu'il me fallait choisir le suivant et jeté mon dévolu sur l'un de mes compatriotes : Philippe VDD :D: , celui-ci a réagi spontanément ! (Transmission de pensée ? :rollr: )
Merci Philippe

(Entre-temps les Pirates m'avaient concocté un fichier "avec profil Adobe RVB et recalage des densités pour le rendre tirable ou imprimable" mais tel Lucky Luke … ) :cool:

http://www.pirate-photo.fr/ftpmarielle/ ... Pirate.jpg

Maintenant, je vous quitte pour aller faire un petit tour à vélo :arrow2:

Voila. Après un petit tour sur les routes, fleuries, du Pajottenland (SO de Bruxelles) et … dans l'odeur du purin … Je reprends contact.

Ce dimanche, en ouvrant l'ordinateur, j'ai reçu un message de Marielle m'invitant à poursuivre la chaîne à partir de sa dernière contribution.

A 9 h 48' je réponds :
"Bonjour Marielle,
je vous remercie pour votre proposition mais comme, d'une part, je ne dispose pas d'un appareil numérique et que, d'autre part, j'ai supprimé le labo-photo, une participation au jeu pourrait prendre "un certain temps" car je fais peu ou pas de photos en ce moment.
Ceci dit, je peux imprimer ce dernier cliché, qui est excellent, mais je suis en début de film et cela ne pourrait que ralentir le rythme du jeu.
Amicalement,
Lison "

Mais, alors, je me souviens avoir vu ma "tronche" sur l'écran de l'ordinateur lors de l'installation de celui-ci et je me mets aussi tôt à la recherche de l'application ad hoc.
Après un détour inutile par 'iPhoto', je découvre 'Photo Booth' et à 10 h 14' j'expédie le premier montage apparu (je n'ai même pas pris le temps de changer de chemise ! )

C'est alors que je reçois un second message de Marielle qui me fait découvrir qu'il me revient de passer le relais à un Pirate de mon choix !
En panique je fais la liste des participants et consulte celle des "inscrits" à la recherche d'une victime.
Je fini par me décider pour Philippe VDD principalement pour ses compétences techniques et sa proximité géographique.

Le déjeuner m'empêche d'en avertir les Pirates en chef et quand je reviens sur le site, je découvre que Philippe à déjà pris le relais, spontanément, à 12 h 08 avec, comme par HASARD une image faisant référence au HASARD et un poème de Mallarmé à propos du HASARD.
Ça c'est du HASARD !
Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
  • Message par coignet, dimanche 12 avril 2009 à 13h02

  
Bravo pour le calage en direct, usant des technologies les plus modernes, pour utiliser la photo de Marielle, et donc l'image de ma dépouille, comme un manchon insoLesque (ou insoLite ?)
Plus je vois ce montage, plus je ris.

Belle suite pirate de VDD ! :D:

Et oui, n'ayant pas été assez attentif aux règles du jeu au départ (je ne suis pas très joueur, à part le Scrabble...), et comme l'idée d' "insoL" était très bonne, j'ai suivi sans invitation, sur une intuition.

En réalité je voulais recréer un avant-plan avec un personnage qui serait l'ombre de la photographe et puis l'idée a évolué vers ce poème de Mallarmé qui est pour moi une extraordinaire mise en abîme littéraire.

Je recherche activement le suivant et lui envoie mon image par MP.

A suivre!

EDIT:

Peu avant 22 heures, mon successeur est trouvé!
encore merci à "InsoL" d'avoir pensé à moi... c'est à croire que tout cela est déjà écrit!


Autre EDIT:

je vous suggère d'écouter les paroles de "Supper's ready" (Apocalypse in 9-8) de Genesis (de l'album "Foxtrot"). Il y a pas mal de "hasards" heureux par rapport à cette composition photographique "pascale". "Pur hasard"...
  • Message par siyousoon, lundi 13 avril 2009 à 11h47

Bonjour

Ce cadavre est décidément plein de vies :wink: et il n'y a Pâques le hasard qui l'y insuffle.

Longue vie au cadavre :D

Jean Jacques

Péesse: Et j'écris ce message de la terrasse où il prit vie
  • Message par Proteus, jeudi 16 avril 2009 à 17h15

  
Je poursuis ce fil par un détournement de la photo de Philippe VDD sous la forme d'un rébus pour un film de Robert Bresson

  • Message par marielle, jeudi 16 avril 2009 à 23h12

  
A tout hasard, je dirais que le roi mage est Balthazar :mrgreen2:
(pardon, Proteus :oops: ...)

J'ai vu ce film. Terrible, absolument !
Et depuis, j'ai lu tous les livres d'Anne Wiazemski, la jeune actrice du film. De beaux livres, des histoires poignantes, une belle écriture. Je recommande :D: .

Bravo, et merci aux derniers contributeurs. Ce fil est un délice.
  • Message par Proteus, samedi 18 avril 2009 à 13h34

  
Marielle
J'ai vu ce film. Terrible, absolument !
Et depuis, j'ai lu tous les livres d'Anne Wiazemski, la jeune actrice du film. De beaux livres, des histoires poignantes, une belle écriture. Je recommande


Je savais que tu aimais ce film de même que Garotinho, ce qui m'a donné l'idée de ce rébus, bien simpliste je le reconnais :oops:

J'ai lu également le dernier livre d'Anne Wiazemski, dont je ne me rappelle plus le titre, qui écrivait sur le tournage de ce film de Robert Bresson

Et bien voilà "Proteus" qui amène ses cailloux à l'édifice...
Après un doublé en Belgique et en passant par la Lorraine, cette image devrait s'envoler à nouveau vers des cieux lointains. Belle aventure. Merci à vous tous.
PrécédentSuivant

en visite : CCbotte, SeoScanners et 0 invité(s)
nous disposons de 75 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 28/02/2018
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel