le Pirate Forum
    Adieu Popol suite
  • Message par orville, vendredi 27 janvier 2012 à 17h54

  
A ta demande, comme a tenu à le préciser une des trois dames qui officiaient, tu as eu des funérailles religieuses. Bon je veux bien. C’était à la cathédrale Saint Vincent. Saint Vincent, ça peut aller.
L’adjoint au maire a lu un beau discours. Il était à Bilbao, au musée Guggenheim quand il a appris la nouvelle de ta mort. Quelle coïncidence ! La transition était toute trouvée pour embrayer sur la peinture. On voyait qu’il avait l’habitude de parler en public.
Ton frère a pris la parole ; il s’est adressé à ton cercueil, alors comme il n’était pas face à l’assemblé il n’a pas parlé dans le micro et on n’a pas compris grand-chose, mais c’était beau parce qu’on le voyait de profil et il faisait de grands gestes avec ses bras ; j’ai juste compris un mot : dignité. C’est le seul qui n’a pas lu son papier. En sortant on s’est embrassé. Il m’a appelé de mon vieux surnom qu’il est maintenant le seul à connaître.
Il y a eu aussi un prêtre qui a lu un petit texte. Lui il n’avait rien préparé car c’est une des trois dames qui en a fait l’exégèse.
Moi j’ai rien dit. Ce n’est pas que je n’avais rien à dire mais ça n’aurait pas été approprié comme on dit maintenant.

Après on est allé chez toi boire un coup de blanc.

Voila. Il a fait un temps de chien, on voyait à peine les vignes…

"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"

Il y en a qui disparaissent qui avaient des amis proches. Merci pour cet hommage, Orville.
  • Message par HB, samedi 28 janvier 2012 à 15h09

  
Toujours très lourd de perdre un ami
    Pour détendre
  • Message par Tromer, lundi 30 janvier 2012 à 14h23

  
Hommage au cinéma français

  • Message par orville, lundi 30 janvier 2012 à 18h00

  
Et à René Fallet.
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
    Jef Gilson
  • Message par orville, samedi 11 février 2012 à 22h18

  
Jef Gilson a posé ses partitions
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
    The voice
  • Message par Tromer, dimanche 12 février 2012 à 12h15

  
Ce week-end les anges ne vont donc pas s'ennuyer :(
  • Message par marielle, dimanche 12 février 2012 à 13h38

  
Pour que ce fil ne devienne pas une simple rubrique nécrologique, hommage aux vivants - qui le restent malgré quelques essais infructueux...
(petit hommage en passant à ceux qui permettent qu'ils le restent) :



Bon dimanche :bise:
  • Message par Tromer, lundi 13 février 2012 à 17h51

  
En ouverture de ce fil coignet écrivait:
Je vous propose de déposer ici vos hommages divers.



Ceci n'est donc pas un hommage d'hiver étant donné que chez lui, c'est l'été :mrgreen2:

    Appolinaire
  • Message par Proteus, mardi 14 février 2012 à 20h08

  

Ta langue
Le poisson rouge dans le bocal
De ta voix



Apollinaire (cité par Breton, ibid)
  • Message par orville, dimanche 26 février 2012 à 20h03

  
Hommage à Marco Ferreri
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"

  
Un jour de 2003, j'ai posté cela sur summilux :

"Quand j’étais jeune, je rêvais d’illustrer par l’image Le Pays d’Octobre, de Ray Bradbury...





Soudain, il n’y eut plus de route. Elle longeait la vallée comme n'importe quelle autre route, entre des pentes de terre stérile et pierreuse et des chênes verts, puis au-delà d'un large champ de blé tout seul dans le désert. Elle aboutissait près de la petite maison blanche qui appartenait au champ de blé et puis s'évanouissait, comme si elle ne devait plus servir à rien, n'avait plus de raison d'être.
(…)
Au quatrième matin, Drew Erickson, couché dans le lit, regardait la faux, et il sut qu'il était temps pour lui de se mettre au travail parce que, dans le long champ, le grain était mûr. Il avait vu, de ses yeux vu, et il ne voulait pas devenir paresseux ni s'amollir. Trois jours d'oisiveté, c'était suffisant pour n'importe quel homme. Il se leva dans le premier parfum frais de l'aube et prit la faux et la tint devant lui tandis qu'il s'éloignait dans le champ. Il la leva à deux mains et l'abattit.
C'était un grand champ. Trop grand pour être entretenu par un seul homme, et cependant un homme seul l'avait entretenu.

La Faux, in Le Pays d’Octobre, Ray Bradbury
"


Ray Bradbury m'a fait rêver et passer des heures passionnantes. Ses livres sont jaunis, fatigués, usés même. Qu'il repose en paix.
Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance

Flickr
  • Message par paga, jeudi 7 juin 2012 à 4h30

hédoniste nihiliste
C'est beau
  • Message par Proteus, jeudi 7 juin 2012 à 15h22

  
Adéquation parfaite entre le texte et l'image

Je garde un souvenir bien précis du moment où j'ai vu Farenheit 451 de François Truffaut. J'avais 15 ans et j'ai regardé ce film par hasard à la télévision la veille d'un départ en séjour linguistique en Angleterre. Ce fut pour moi un choc cinématographique et "intellectuel" pour les idées véhiculées par Bradbury.
    Hommage au patron
  • Message par orville, jeudi 7 juin 2012 à 21h55

  
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
    Et Raymond dans tout ça ?...

  
Nous sommes allés voir La France de Raymond, de Claudine Nougaret et Raymond Depardon, après avoir écouté leurs discussions pittoresques dans Eklectik (France Inter, podcastable).
Ces deux là sont impayables, et ce film autobiographique à la Agnès Varda passe beaucoup, beaucoup trop vite. La salle (7 Parnassiens, Paris) était pourtant presque déserte.

Je me suis ensuite amusé à rendre un hommage un peu idiot à la France de Raymond, en recherchant les lieux de prise de vue avec Plans (iPhone), parfois aidé des Pages Jaunes et de Google, puis j'ai fait les capture de l'écran Street View. Tout ça sur iPhone uniquement.

Voilà quelques résultats :


Longwy


Commercy


Commercy


Maiche


Luxeuil les Bains


Commercy


Commercy (j'ai fait les quatre, c'est dans mon coin !)


Puisserguier


Waben


Col du Minier


Port sur Saône


Joinville


Cannes


Mauguio


Chaumont



Beaucoup de bleds où il est passé n'ont pas eu droit à la visite de la voiture Google. Je me suis arrêté au bout d'une bonne heure, car c'est un peu fastidieux...

Mais je lui devais bien ça !
Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance

Flickr
  • Message par coignet, mardi 26 juin 2012 à 8h53

  
C'est absolument génial, n'ayons pas peur des mots.
Jacques, Pote, tu mérites une grande décoration du Pirate.
Un regret : que Raymond Depardon n'ait pas connaissance de ce post.
  • Message par Tromer, mardi 26 juin 2012 à 10h10

  
:D: Pas mieux à dire.
  • Message par insoL, mardi 26 juin 2012 à 11h44

:marteau:
Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite

  
coignet a écrit :
C'est absolument génial, n'ayons pas peur des mots.
Jacques, Pote, tu mérites une grande décoration du Pirate.
Un regret : que Raymond Depardon n'ait pas connaissance de ce post.


N'exagérons rien, je me suis inspiré de John Rafman
Mais avant de connaître Rafman j'ai toujours bien aimé jouer avec Street View.
La photo sans appareil, le rêve !

Raymond Depardon, j'avais correspondu avec lui il y a quelques années pour un motif "sérieux". Je ne vais tout de même pas lui envoyer le lien...


PS en cherchant, je me suis rendu compte que peut-être à la suite de la parution du bouquin, certaines façades ou boiseries décrépies, qui avaient attiré l'oeil du photographe, ont été ravalées ou repeintes. Il y a même un vieux pont de chemin de fer qui a été démoli et remplacé par un beau tout neuf avec un rond-point...
Quelqu'un qui fait des images ne peut pas être rassurant
Raymond Depardon, Errance

Flickr
  • Message par Tromer, mercredi 27 juin 2012 à 9h12

  
Merci de me faire découvrir ce John Rafman. C'est tout à la fois effrayant mais tellement réjouissant ...
  • Message par coignet, jeudi 28 juin 2012 à 8h46

  
Ce John Rafman a fait de sacrées trouvailles !

Mais je continue à considérer que d'appliquer le jeu au parcours publié de la France de Depardon est une idée totalement potesque, ce qui est évidemment un compliment.
    Hommage à Francis
  • Message par Tromer, jeudi 28 juin 2012 à 12h42

  
    Rep : Hommage à Francis
  • Message par Solange, jeudi 28 juin 2012 à 17h43

C'est très gentil de lui avoir offert cette jolie cabane, il n'aura plus froid dans les nuits froides et pluvieuses des ex-bocages devenus plaines de l'Ouest.
(moi, je lui aurais donné une cabane en bois)


...et je suis envahie par un gros doute: ce n'est peut-être pas à l'ouest :shock:
mais c'est gentil quand même.
  • Message par Tromer, jeudi 28 juin 2012 à 20h58

  
Chère Solange,
Comme il m'est insupportable de te laisser envahie par un gros doute (ce qui n'est jamais agréable surtout par les fortes chaleurs que nous connaissons actuellement et qui pourraient fort bien tourner à l'orage) je te confirme que ce n'est point à l'Ouest mais bien au Sud-Ouest, région que Francis apprécie fortement et que, ma foi, j'aime également de plus en plus...
J'espère ainsi que tu vas te sentir soulagée.
Dans l'attente de tes nouvelles ...
Etc, etc ...
T.
PrécédentSuivant

en visite : CCbotte et 0 invité(s)
nous disposons de -1496 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/12/2018
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel