le Pirate Forum
  • Message par coignet, mercredi 14 octobre 2009 à 9h50

  
Pour moi à la moderne :
j'utilise des pots achetés exprès pour, avec leurs couvercles vissants.
Je fais bouillir dans une bassine les pots et couvercles, et je les remplis encore bouillants avec la confiture bouillante elle aussi. Je me brûle toujours un peu les doigts.
Comme tu l'indiques, je ferme tout de suite et retourne les pots sur le couvercle.

La méthode de la consommation rapide me semble avoir été adoptée par Marielle, qui fait plus souvent des quantités plus petites. C'est pas bête et assez agréable !

______________
Et flûte, j'ai tourné la page !
Retournez voir la grande recette illustrée de Marielle
ainsi que la contre-recette sans casserolle spéciale.
  • Message par mattvalle, mercredi 14 octobre 2009 à 10h16

La méthode d'extraction de Marielle permet sans doute d'être plus doux sur les fruits en les chauffant moins fort. Peut-être donne-t-elle un résultat plus "authentique" du goût du fruit...

Reste à goûter la différence !

Vous pouvez donc m'envoyer deux pots (chacun le sien) bien étiquetés afin que je les analyse !

Je réaliserai un passage des échantillons sur mon chromatographe personnel. Pour la partie scientifique, le mode opératoire est sûr : beurrage de tartine de pain joliment grillé, dépôt d'une fine couche de gelée et avalage goulu. Le résultat est un hummm dont l'intensité sonore et directement proportionnelle au goût.

:wink:
  • Message par Tromer, mercredi 14 octobre 2009 à 10h20

  
Oui mattvalle mais tu trempes ou pas ? Car ça change tout et pourrait fausser les résultats...
  • Message par mattvalle, mercredi 14 octobre 2009 à 10h34

Pour pousser toujours plus loin l'analyse, les deux méthodes seront réalisées dans différents milieux réactionnels (café, chocolat, thé). La question ayant soulevé un point important, une seconde étape de ces travaux pourra être d'analyser les résultats produits avec du beurre salé et de la margarine.

L'ensemble de ces résultats sera rassemblé dans un joli tableau et les conclusions et avancées scientifiques seront données suite à une discussion critique.
  • Message par HB, mercredi 14 octobre 2009 à 10h48

  
Merci pour tous ces messages, je n'aurais pas pensé que ça déchaînerait les foules, ça tire dans tous les coins :wink:
Pour le beurre, il faut du beurre salé au sel de Noirmoutier, je plaide pour mon coin :lol:
  • Message par coignet, mercredi 14 octobre 2009 à 11h32

  
Voici un vrai grand débat !

Il va donc falloir faire un comparatif des deux gelées, avec extracteur à étages et fond percé, et sans.
Comme toujours la méthode devra être rigoureuse, et il faudra utiliser les mêmes coings ainsi que des temps de cuisson équivalents pour pouvoir vraiment en juger.

Ensuite se pose la question épineuse de la dégustation, qui, pour être faite à l'aveugle, nécessitera d'utiliser le même conditionnement. En effet, si l'on dépose l'une des gelées dans un pot traditionnel fermé à la paraphine qui nous évoquera nos grands parents, et l'autre dans un pot de confiture du commerce recyclé à la Tromer, la différence de perception liée à la qualité des contenants risque d'influer sur le jugement des goûteurs : de l'influence du packaging, tous les marketters le savent bien.

La gelée devra dans un premier temps être goûtée nue, sans pain (ce qui ne la rendra pas longue comme un jour du même métal).
Se poseront ensuite les questions délicates des accompagnements.
Il y aura les tenants du café, du café avec lait, avec ou sans sucre, et les tenants du thé, suivant des déclinaisons semblables.
Puis enfin, quel pain ?
Une fraîche baguette légère et croustillante à l'ancienne, ou nouvelle manière, épaisse et dense ?
Un pain au levain aux tranches épaisses ?
Un pain de mie, ou même de la brioche (donnez leur de la brioche) ?
Ces derniers pains tranchés devont-ils conserver ce caractéristique moelleux juste après le passage du grand couteau à pain, ou devront-ils être grillés ?

Enfin, Mattvalle propose de goûter successivement avec de la margarine ou avec du beurre salé.
L'idée est bonne, mais quid des diverses qualités de margarine, avec ou sans omega 3 ? Le beurre doit-il nécessairement être salé ?

Au travail !

Et : aurons-nous des photos de la préparation de la gelée d'HB ?

Je vous propose maintenant d'achever littéralement ce message par une autre recette, celle de la confiture de coings :

- découper les coings en morceaux comme sur les premières images de marielle, avec peau et pépins mêlés
- les disposer dans une bassine à confiture (ou une grande casserole) tout juste couverts par de l'eau
- faire cuire jusqu'à ce qu'il deviennent tendres
- ajouter le sucre et cuire encore un peu jusqu'à dissolution complète
- écraser l'ensemble au presse-purée
- filtrer l'ensemble avec une passoire fine, de celles qu'on nomme chinois, en insistant avec vigueur au moyen d'une cuillère en bois pour bien faire passer à travers la passoire toute la pulpe et non seulement le jus, et jeter le résidu compact formé par les peaux, fibres et pépins
- recuire un peu la pâte liquide obtenue comme pour la gelée.

Vous avez une sorte de gelée épaisse contenant la pulpe. Résultat : pas de pâte de coing, celle-ci étant en quelque sorte dissoute dans la gelée, mais une confiture épaisse et fort goûteuse, sans morceaux.

Enfin : reprendre le processus de dégustation ci-dessus envisagé, avec boissons d'accompagnement, pains divers et beurres salés ou non (j'exclus directement la margarine…)
  • Message par Tromer, mercredi 14 octobre 2009 à 12h07

  
coignet
La gelée devra dans un premier temps être goûtée nue, sans pain

Tant pire pour le pain. :shock2: Ce jour là tu me préviens et j'arrive avec le M16 et cette fois ci nous aurons une dégustatrice en couleur :mrgreen2:
:bise:
J'adore ce que vous faites....
  • Message par marielle, mercredi 14 octobre 2009 à 14h04

  
Tromer se demande quelle technique de stockage j'utilise
à la Tromer : quand il y en a si peu je ne conserve pas, je mange (c'est ma préférée) :mrgreen2:

Oui, pour moi, c'est plutôt cette solution... :pyrhlov:
Mais je recycle mes pots Bonne Maman à couvercle pour transporter mes confitures et gelées dans mes nombreux lieux de villégiature :lol:

Sinon...

Le thé : fumé ??
:mrgreen2:
  • Message par insoL, mercredi 14 octobre 2009 à 14h23

Quelques remarques suggérées par Blanche, mon épouse, qui préfère la confiture (de coing) à la gelée.

Pour la recette de "coings de Coignet", elle recommande d'utiliser une étamine plutôt qu'un torchon et elle suppose que sans filtrer et en laissant les morceaux, on peut obtenir une excellente confiture (avec morceaux, c'est ça qui est bon).

Pas de dégustation avant deux semaines de bonification.

Pour la conservation, elle laisse refroidir ouvert, mais protégé, et ferme avec paraffine et couvercles "Bonne maman".

Bien que préférant la confiture, avec morceaux, elle s'inscrit comme volontaire pour le comparatif "dégustatif".
Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
  • Message par coignet, mercredi 14 octobre 2009 à 14h41

  
Fantastique : le jour de la grande rencontre, il y aura :
- la confiture avec morceaux de Blanche insoL
- la confiture sans morceaux de coignet
- la gelée de HB
- la gelée de marielle

d'autres ?
  • Message par danyves, mercredi 14 octobre 2009 à 15h47

Pour un extracteur, inox

http://www.lyon-cook.com/catalogue.php? ... mille=1906

parfait aussi pour gelée de framboises.
  • Message par Tromer, mercredi 14 octobre 2009 à 16h21

  
Si je passais dans le coin je me joindrais volontiers aux agapes Piratesques... car, fichtre, que l'idée d'un tel test géant est à l'avance gouleyant :D:
Une petite remarque au passage à ceusses qui s'en allèrent dans le haut Cotentin photographier de bien belle manière le sieur Paul. Si, par on ne sait quelle autre occasion, vous étiez ramenés dans ces contrées lointaines et que d'un véhicule à moteur vous soyez équipés, n'hésitez pas à détourner vos chevaux de la grande route pour faire une halte par la Mecque, que dis-je le Lourdes de la marmite à confiture, j'ai nommée Villedieu les Poêles.
Je n'imagine pas que l'on puisse, en dehors de ce beau cuivre, réussir encore mieux de belles et bonnes confitures ou gelées :-x


Ce jour là c'était gelée de groseilles :wink:
  • Message par Proteus, mercredi 14 octobre 2009 à 20h25

  
A mon tour de vous transmettre la recette de confiture de coing que j'ai utilisée les années précédentes:

- coings essuyés au torchon, lavés puis coupés en quatre et mis dans la bassine à confiture (j'utilise un grand fait-tout) en les recouvrant d'eau
- porter à ébullition et laisser à feu doux pendant une heure en remuant de temps en temps
- puis recueillir le jus en versant cette préparation dans un chinois en pressant légèrement les fruits avec un écumoire
- puis filtration du jus dans une étamine préalablement mouillée et essorée

-puis verser le jus dans une bassine à confiture avec le sucre et le jus de citron
1 litre de jus
900 gr de sucre cristallisé
1 jus de citron

- porter à ébullition pendant 10 minutes en écumant
vérifier la nappe en versant un peu de gelée sur une assiette refroidie
puis mettre en pots
  • Message par marielle, mercredi 14 octobre 2009 à 21h10

  
Avec toutes ces recettes, ça va en faire, des essais croisés :lol: :

type de confiture/gelée de coings x types de pain x type de matière grasse x thé (fumé ou non) ou café x au lait ou non ...
:bise:
  • Message par marielle, jeudi 15 octobre 2009 à 21h25

  
Pas un seul message sur le Pirate depuis le début de l'après-midi.
J'en conclus que tous les Pirates sont à leurs fourneaux avec leurs coings, qui à la gelée, qui à la confiture :pyrhlov:

Quelle régalade, ça va être :D: :D :lol:
  • Message par danyves, jeudi 15 octobre 2009 à 21h47

Euh non, crash total du nouveau disque dur !

No more IRP Locations Stop XXX0000...

41 mails à récupérer !
  • Message par HB, vendredi 16 octobre 2009 à 7h39

  
Je viens d'en faire une série plutôt liquide, alors je l'ai fait recuire encore un peu et là j'obtiens une gelée un peu plus digne de ce nom :) Je continue, car je n'ai pas épuisé tout le stock de coing. Au fait, je crois que Proteus utilise du citron, peux-tu me dire, Michel, ce que le citron apporte :wink:
Laurent, je vais peut-être aller vers chez toi en février prochain, alors ce sera avec plaisir que nous pourrons déguster ma gelée avec du bon pain et du beurre au sel de Noirmoutier :wink:
  • Message par coignet, vendredi 16 octobre 2009 à 8h35

  
Ce sera peut-être, si tu veux, l'occasion de se rencontrer ?
Les rencontres pirates sont extrêmement rares.

Le citron est juste un adjuvant de goût, un acidifiant. Personnellement, je préfère sans.

Lorsqu'on a des coings qui ont du mal a prendre en gelée (peu de pépins par exemple) on peut ajouter un peu de pectine en poudre, ou des pépins de pomme.
  • Message par HB, vendredi 16 octobre 2009 à 8h39

  
Avec plaisir, je te confirmerai en temps voulu. J'ai rajouté du " vitpris " :wink:
  • Message par Tromer, vendredi 16 octobre 2009 à 8h50

  
Pour aider la confiture à "prendre" en cas de manque de pectine ( ce qu'apporte en général le jus de citron parfois utilisé à tort à mon avis) , je pratique la réduction de pommes.
Couper quelques pommes en quartiers (des pommes tombées suffisent) recouvrir d'eau (du robinet ) porter à ébullition (ceux qui ne savent pas où c'est voir Mappy ou ViaMichelin.fr), laisser mijoter et réduire un peu le jus, filtrer si nécessaire (chinois ou japonais selon) incorporer au sirop...cuire selon sa méthode.
Notabene : Comme le dit coignet les rencontres Pirates sont rares et pourtant Dieu sait comme ça voyage, des Pirates.
Quand je pense qu'ils ont croisé en Cotentin...et qu'on aurait presque pu se croiser avec certains ici :exas:
Faudrait qu'on invente un signe afin de se reconnaître, au cas où ! Y a une idée à creuser, non ?
  • Message par HB, vendredi 16 octobre 2009 à 9h28

  
Le bandeau, Tromer :pyrh:
  • Message par danyves, dimanche 25 octobre 2009 à 19h22



Donnés à la voisine; les circonstances ne nous permettent pas de faire cette gelée de coings annuelle.

Restent à cueillir.



Leica M8 Elmarit 2.8/24mm ASPH ISO 320
  • Message par coignet, mercredi 4 novembre 2009 à 0h11

  
HB
du bon pain et du beurre au sel de Noirmoutier :wink:


Voici du sel pas de Noirmoutier…

:pyrhlov:

  • Message par HB, vendredi 4 décembre 2009 à 15h37

  

M7 jup3
Mieux faux tard qu'après
  • Message par insoL, dimanche 3 janvier 2010 à 18h18

Excusez-moi pour le retard, argentique oblige, mais je tenais à ce que vous connaissiez le cognassier du coing de ma rue.

Rien ne peut être pensé sans son contraire.
Héraclite
PrécédentSuivant

nous disposons de -1278 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/12/2018
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel