le Pirate Forum
    Retour à la montagne
  • Message par marielle, mardi 3 juillet 2007 à 12h21

  
Après 4 mois de vie citadine, retour à la montagne le week-end dernier.

Début de la promenade : l'intérieur sévère de l'église


A l'extérieur, le monument aux morts (pensée spéciale pour Le Pirate à la prise de vue)


Autour de l'église, le joli petit cimetière fleuri, qui donnerait presque envie d'y être


Mais pour l'instant, je préfère rester en vie, pour contempler avec mes yeux ce paysage dont je ne me lasse pas.
Le temps n'est pas encore estival. Les nuages lourds ne présagent rien de bon pour les vacanciers. Ici, il y a un tel déficit en pluie que les paysans sont heureux du mauvais temps. Je me réjouis pour eux (tant qu'il y a du soleil en août, quand j'y serai...)


Et me coucher dans l'herbe, et rêver aux temps à venir



M7 - summilux 50 - APX100 (9 min dans du D76)
  • Message par coignet, mardi 3 juillet 2007 à 16h57

  
Il me semble qu'aucune de ces photos n'est vraiment satisfaisante, pour diverses raisons.

Photo 1 : petites baies de l'église :
    l'horizon n'est pas en place… ce qui est vraiment gênant sur ce type de vue minimaliste ; les densités et contrastes sont soit trop forts, soit trop faibles : il faut, pour ce type de vue, il me semble, trancher : soit travailler les dégradés de lumière pour obtenir le maximum de nuances, soit durcir, et jouer le graphisme des baies découpant le noir du contre-jour.
Photo 2 : l'église et le monument au morts :
    alliance classique dans ces petits villages. Encore des horizontales et des verticales qui flottent… Concernant le cadrage, et l'utilisation des masses, rien n'a vraiment été tranché à la prise de vue : pas d'élément en valeur par rapport aux autres, certains sont coupés, soit trop, soit pas assez. C'est une image qui n'est pas claire, mais dont on sent qu'elle aurait pu l'être.
Photo 3 : le cimetière :
    j'aime ce type d'ambiance ; je ne suis pas pressé non plus d'y reposer ! Mais l'horizon penche encore à droite ! (grrrrr.) Les contrastes gagneraient à être travaillés : reflets de lumière sur le métal, contre-jours, etc.
Photo 4 :
    ben, c'est la montagne ; j'aime cette montagne, mais qu'est-ce que c'est dur à photographier ! C'est très anectodique, non ?
Photo 5 : herbes de début d'été
    Une photo qui me semble jouer son rôle : on a envie de s'y coucher !
  • Message par insoL, mardi 3 juillet 2007 à 17h10

Merci Coignet, ça nous change des flatteries habituelles et je souhaite que cela continue.
Mais pour la [3], je ne suis pas sûr que l'horizon penche à droite, car les verticales sont parallèles aux petits côtés du format.
Par contre, excellente critique de la première et la seconde.
J'en redemande.
  • Message par marielle, mardi 3 juillet 2007 à 17h26

  
Ah Oui !
Merci pour les critiques.
On tombe trop vite dans la facilité, la complaisance.

Je ne défendrai pas mes photos contre ces critiques qui m'incitent à progresser. (Juste que j'avais envie de poster un peu de ce lieu que j'aime tant... et qui me manquait depuis plus de 4 mois)

Pour répondre à coignet concernant la n°3 : il n'y a pas de métal sur cette photo, mais du bois (les croix et leur protection).
La n°4 : ben oui. Paysage grandiose, auquel je ne m'habitue pas : toujours impressionnée, et envie de le photographier - mais tu as raison : "anecdotique".

Pour ce qui est de pencher à droite :roll: . Effectivement, toujours et encore :shock2: Quasi systématiquement entre 1 et 2° (lorsque je les retravaille sur photoshop - quand je m'en aperçois. Parce que là, l'oeil étant habitué à ce systématisme, je ne le vois plus !!! Il me faudrait une équerre intégrée à mon M7 et/ou à mon ordi !).

Promis, j'essaierai de mieux faire.
  • Message par coignet, mardi 3 juillet 2007 à 18h17

  
insoL
Merci Coignet, ça nous change des flatteries habituelles et je souhaite que cela continue.
Mais pour la [3], je ne suis pas sûr que l'horizon penche à droite, car les verticales sont parallèles aux petits côtés du format.

Ici, il n'y a pas de flatteries habituelles, insoL !

Marielle (et insoL), voici ce que je peux peut-être préciser pour la photo [3] :
ce sont probablement les croix qui ne sont pas verticales, et peut-être aussi la pierre gravée qu'on voit à droite. Dans ce cas, la belle pile de pierre au premier tiers de l'image est, elle, verticale.
Il aurait alors fallu, pour caler l'image, l'utiliser comme repère structurant, donc, probablement ne pas la couper.
De la même manière, probablement ne pas couper non plus la dernière croix à droite.
Et encore : dégager plus vers le haut, car les premiers plans de fleurs, toujours très difficile à rendre, sont envahissants et nuisent à la lisibilité de l'image.
Et encore, certainement, se déplacer, pour ne pas superposer la pile de pierre et la croix de premier plan… etc.

Mais c'est diablement difficile à photographier, et plus aisé à critiquer.
Une petite synthèse de ce que je cherche à expliquer :



Au passage, j'ai aussi un peu "dopé" le rendu qui, bien que le métal soit en fait du bois, manque de punch (à mon avis) : mettre en valeur la lumière très riche de l'altitude.
  • Message par Gautier, mercredi 4 juillet 2007 à 14h09

piratilux.net
insoL
Merci Coignet, ça nous change des flatteries habituelles et je souhaite que cela continue.
Cela ne continuera pas si le site n'accepte que des photos "de qualité", comme cela a été évoqué sur ce fil :mrgreen2: Fini les photos "anecdotiques" :?:
Sur la 4, je trouve qu'il manque un peu de sol pour que l'on ait envie de se coucher sur l'herbe. On ne voit que le haut des graminées. As-tu essayé de prendre une photo avec l'appareil au ras du sol ?

  
Pour moi le vrai souci est que ces images n'ont guère de sujet, au sens d'intention de montrer. Du coup, les cadrages sont effectivement approximatifs, mais c'est une conséquence. Quand Marielle veut montrer, ses cadres sont impeccables.

Et aussi, il y avait trop de lumière pour un M donc le diaph est trop fermé (monument aux morts par exemple). Lumière trop dure, aussi.

Marielle est native des gémaux : il y a deux photographes en elle, dont une excellente... :wink:
  • Message par marielle, jeudi 5 juillet 2007 à 6h58

  
Merci à tous pour vos remarques et critiques.
J'ai donc compris que cette série n'était pas très bonne.
Ce sont des émotions visuelles que je veux partager. Pas forcément des photos "définitives" qui se posent là. Juste partager ma joie de retrouver ces paysages dans lesquels je me ressource.
Mais visiblement, c'est un peu raté.
Un peu comme des portraits de famille qui nous parlent, que l'on montre, et qui ne restent au yeux des autres que des portraits d'inconnus.

Ou peut-être suis-je simplement mauvaise photographe de ce qui n'est pas humanité.
C'est peut-être ça. Mais je vais persévérer, et essayer de progresser.
  • Message par coignet, jeudi 5 juillet 2007 à 8h40

  
En travaillant bien en labo, un grand tireur vous arracherait quelque chose du cliché le plus banal.
Mais lorsque le cliché n'est pas banal, il parle déjà avant ce travail là.
Ici, on a dit qu'on était exigeants :wink:
Marielle a tout le temps de ramener de montagne LA photo ! Puis de travailler bien sûr son rendu.
Mais la montagne, c'est presque impossible à photographier. On a vu trop de cartes postales, de photos de livres d'alpinistes, etc.
Renouveler ça est bien difficile, et simplement transmettre un ressenti, plus difficile encore, surtout si le paysage semble ominiprésent, écrasant, immense : en saisir quelques "trucs" qui font sens et sont transmissibles…
  • Message par insoL, jeudi 5 juillet 2007 à 9h40

Pour moi, dans une bonne photo, le SUJET (montagne, nu, etc.) n'est que le prétexte à l'organisation de surfaces (et donc de contours) dans un plan.
Tous les grands clichés fonctionnent ainsi, même si il est rarement possible de le démontrer car si des "règles" existent, elles sont souvent contradictoires.

C'est pourquoi, une bonne photo est une ensemble de réponses, en écho, à des questions qui ne se posaient pas avant que cette photo ne soit.
Ce serait donc de l'ordre de "l'évidence".

Alors, pour le spectateur, "l'émotion" résulterait d'une organisation plastique qui sert le sujet … parce que une "organisation décisive" a résulté de "l'émotion" du photographe face à son sujet.
Mais, malheureusement, je crains que cela n'arrive qu'une dizaine de fois dans une vie de photographe et, pour les clichés de tous les jours, faute de mieux, on "organise" consciemment et du mieux qu'on peut en se basant sur les règles les plus évidentes ("trucs").

Bon … Je ne suis pas certain de pouvoir me faire comprendre, mais … je crois que je me comprends.
Aussi, j'aime considérer que mes meilleures photos ne sont pas de moi car en quelque sorte j'ignore comment les avoir produites, tandis que je tente vainement d'en faire valoir d'autres pour lesquelles "j'ai fait de mon mieux".

Bon je déconne … :arrow2:

PS Je remarque aussi que Marielle a posté ses photos dans la rubrique "Documents" 8)
  • Message par insoL, jeudi 5 juillet 2007 à 10h21

Il y aura toujours quelqu'un pour photographier "autrement" Le Cervin ou un couché de soleil.

  
marielle
Ce sont des émotions visuelles que je veux partager. Pas forcément des photos "définitives" qui se posent là. Juste partager ma joie de retrouver ces paysages dans lesquels je me ressource.


Je ne crois pas : plus que d'émotions, c'est de bien-être dont tu parles, or le bien-être, par définition, est émollient.
Alors que l'émotion est un aiguillon.
Quand tu es dans l'émotion, tes photos le montrent brillamment.

nous disposons de -1326 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/12/2018
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel