le Pirate Forum
    Qu'elle était verte, ma vallée !
  • Message par marielle, mardi 16 novembre 2010 à 22h36

  
Une vallée des Alpes

1


2


3


4


5


6


7


8


9


10



Hasselblad 500 C/M + Planar 2,8/80
  • Message par coignet, mardi 16 novembre 2010 à 22h36

  
1



2



3



4



5



6



7



8



9



10

Mamiya RB67 et 65mm
  • Message par Tromer, mercredi 17 novembre 2010 à 9h19

  
:D:
  • Message par HB, mercredi 17 novembre 2010 à 10h07

  
Ah, ça y est, elle sont sèches :lol:
Influencés par Depardon ?
Très beau reportage :pic :del :bise:
  • Message par coignet, mercredi 17 novembre 2010 à 10h34

  
Oui, sèches et classées.

Concernant la double série :
Nous nous sommes amusés à faire ces deux séries de manière conjointe mais totalement indépendante.
Sur les sites que nous avons choisis, chacun est parti avec son outil, raconter en image ce qu'il souhaitait.
Nous avons aussi fait nos sélections sans nous concerter, ayant fixé uniquement avant travail le cadre de base : 10 photos, et leur format à l'écran. Nous avons ensuite posté simultanément.

Me concernant :
Depardon ? Oui et non.
Oui parce que j'apprécie son travail de description du paysage.
Non parce que l'envie de photographier le banal avec un regard froid date pour moi de bien plus longtemps que la connaissance de Depardon (je connais bien peu les photographes), peut-être de mes débuts en photographie.
Toute la difficulté est de savoir comment.
Ayant déjà fait beaucoup d'essais, j'en suis arrivé à une conclusion un peu bête : il faut trouver une cohérence formelle, la technique doit être de bon niveau et doit se faire oublier.
Il y a longtemps que je souhaitais photographier cette vallée semblable à beaucoup d'autres vallées de montagne françaises, qui raconte un siècle d'évolution depuis le monde rural du début du XIXe siècle jusqu'au monde post-industriel d'aujourd'hui.
Il fallait trouver le temps et la technique.
Le temps était insuffisant pour faire du bon travail, et il ne s'agit que d'une approche légère d'amateur.
La technique s'appuie sur un bon matériel de prise de vue (moyen format 6x7 et grand-angle qui permet une photographie neutre, sans grain, à grande profondeur de champ), sur un scanner de qualité très moyenne (ça se voit), et sur une recherche de prise de vues dépassionnées et descriptives.
J'ai aussi tenté de ne pas avoir recours à mes réflexes habituels : les cadrages serrés, les vues strictement horizontales.
Le résultat est moins flatteur peut-être, mais me semble donner à comprendre l'étroitesse de la vallée et sa profondeur, et l'omniprésence de la route.
  • Message par HB, mercredi 17 novembre 2010 à 10h39

  
Le résultat est très bon, tout est maîtrisé, il n'en serait pas autrement avec toi, tes images traduisent bien le paysage réel :wink: et me donnent une envie d'en savoir un peu plus :wink: :bise:
  • Message par danyves, mercredi 17 novembre 2010 à 11h22

Encore ! :bise:
  • Message par Proteus, mercredi 17 novembre 2010 à 12h13

  
Je les regarderai plus attentivement ce soir. Au premier coup d'oeil, j'ai également pensé au travail de Depardon.
  • Message par Exoflux, mercredi 17 novembre 2010 à 18h26

Parfaitement maitrisé aussi bien au niveau du cadrage que du tirage, c'est très beau!
  • Message par marielle, mercredi 17 novembre 2010 à 22h56

  
Puisque Laurent s'est expliqué sur ses motivations, à moi d'essayer d'en faire de même...

Jusqu'à présent, les sujets communs avaient toujours été élaborés à deux, avec notamment le choix final donné à l'appréciation de l'autre, et retravaillés dans un but d'homogénéité du rendu.
Cette fois-ci, les règles du jeu ont changé : nous avions décidé, pour cette nouvelle sortie photographique, d'utiliser chacun un matériel différent (de son choix, et de bonne qualité - le sténopé était proscrit), de photographier les mêmes lieux sans se soucier de ce que l'autre photographiait (sans se copier l'un l'autre, en quelque sorte), de développer, scanner, choisir et finalement poster les photos indépendamment l'un de l'autre.
Le résultat est amusant, encore une fois.
Car si nous connaissons l'un et l'autre cette vallée depuis de nombreuses années, pour l'avoir montée et descendue des dizaines de fois, le point de vue que nous avons adopté est très différent - au moins pour la plupart des photos réalisées.
Certes, du fait de la focale de l'Hasselblad (80 mm, seul objectif, actuellement, de notre petit cube), les plans que j'ai faits sont plus resserrés. Mais j'aurais pu choisir de partir avec un boîtier reflex avec un 35 voire un 24 mm, pourquoi pas. Non, j'ai préféré garder le 80 mm de l'Hasselblad (équivalent 50 mm en 24*36), ainsi que le format carré, avec lequel je me sens bien.
De parti pris, je voulais davantage montrer le caractère encaissé de cette vallée, sans inclure forcément le ciel (ou alors tout en haut de l'image), en m'arrêtant sur des détails parfaitement anodins, et montrer la tristesse du lieu.
Et contrairement à Laurent, je me suis moins contrainte, et me suis laissée aller à mes vieilles habitudes, et à des artifices photographiques faciles (graphismes, flous d'arrière plan, etc).
Du coup, nos deux séries sont très différentes, ce que je trouve très plaisant.
C'est un jeu à renouveler !

Pour ce qui est de l'influence de Depardon dans cette série... Bien sûr, partant avec nos boîtiers, nous en avons parlé (pensant bien qu'on nous en ferait la remarque), tout en disant qu'on avait envie de photographier cette vallée depuis des années, même avant Depardon et sa France, pour tenter de montrer ces lieux de vie banals, moches, tristes, que l'on traverse le plus souvent sans regarder, pressés qu'on est d'arriver vers les sommets enneigés.
Mais je ne renie pas son influence, et même, si on arrivait à lui ressembler un peu, ça me plairait bien :D:
  • Message par HB, jeudi 18 novembre 2010 à 8h42

  
Il n'a y a pas que DEPARDON dans notre vie photographique :wink: :bise: :del

  
Marielle :del , Laurent :pic

regardant votre série je me suis aperçu que vous avez non seulement cerné le caractère de ce petit village au fin fond d'une vallée française, mais avec lui vous montrez le dénominateur commun de la plupart de ce genre de villages qui se trouvent sur les routes alpines européennes.

France, Italie, Autriche... vous pourriez élargir votre démarche, ça serait intéressant de voir et essayer de comprendre les similitudes et les différences :D:
PeppinOMeccanicOPeppinOMeccanicOPeppinOMeccanicO
  • Message par Al, samedi 4 décembre 2010 à 19h40

J'aime beaucoup ces deux séries, que je découvre avec retard, avec une préférence pour le format carré.
il est curieux de voir comment les deux se croisent mais finalement se rejoignent rarement

nous disposons de -2022 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/12/2018
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel