le Pirate Forum
    (le château de Himeji, Japon)
  • Message par coignet, dimanche 11 mars 2012 à 21h32

  
Le château de Himeji a été construit entre le 14e et le 17e siècles.
C'est l'un des trois châteaux construits en bois et plâtre existant encore.
Particulièrement célèbre, il a accueilli les tournages des films Ran et Kagemusha d'Akira Kurosawa.
Wikipedia nous informe qu'il a aussi reçu James Bond, dans On ne vit que deux fois.

Ces photos relatent une balade, sans autre but que le plaisir.

Plusieurs enceintes se succèdent.



La deuxième donne accès à des jardins, ceinturés de bâtiments accueillant les salles des visiteurs,



les salons des femmes,



leurs jardins.






La dernière enceinte donne accès aux bâtiments principaux et au donjon, en travaux jusqu'en 2014.



making of






couloir de l'aile des femmes






Les baies sont rythmées de barreaux enduits de plâtre









ou en bois






février 2011
  • Message par garotinho, dimanche 11 mars 2012 à 21h52

  
Merci. J'aime bien Kurosawa, Ran ça me vient nettement en tête.
On ne vit que deux fois, je l'ai vu aussi, il y a très longtemps, avec mon père.

Tout est impeccable. Bravo pour les japonais !
touche pas à mon hamac !
http://barnackla404.blogspot.com/
    his name is Bond
  • Message par coignet, lundi 12 mars 2012 à 9h13

  
J'ai aussi vu On ne vit que deux fois il y a fort longtemps.
Comme c'est un film de divertissement, je n'ai pas trop voulu reconnaître que je m'étais ennuyé.
Ne connaissant encore pas du tout le Japon, alors jeune et pétri de préjugés, je n'ai pas du tout prêté attention au château dont je n'ai aucun souvenir.
  • Message par Tromer, lundi 12 mars 2012 à 10h38

  
Pendant un moment j'ai pensé que nos Pirates-voyageurs étaient retournés au Japon ... le temps de nous rapporter quelques belles images :wink:
Mais peut-être n'était-ce qu'un clin d'oeil pour nous faire souvenir qu'il y a juste un an ce beau pays venait d'être plongé dans le malheur et la désolation.
De nombreux reportages nous prouvent, si besoin était, comme le peuple japonais est courageux et digne dans la tristesse. Déjà certains paysages retrouvent un peu de leur sérénité mais l'idée qu'il faudrait des siècles pour rendre pure la terre souillée, tout en sachant qu'ils s'attendent sans doute dans les années à venir à de nouvelles catastrophes naturelles, ne peut que relativiser nos petites misères héxagonales.
Merci pour cette piqure de rappel :salue
  • Message par Pythéas, lundi 12 mars 2012 à 11h03

C'est harmonieux et reposant. On a l'impression d'être dans un autre monde.
  • Message par orville, lundi 12 mars 2012 à 12h24

  
J'aime ce traitement des couleurs en harmonie avec le sujet.
"Quand tu ne ris pas tu ne vis pas"
  • Message par paga, mardi 13 mars 2012 à 4h57

hédoniste nihiliste
Pythéas a écrit :
C'est harmonieux et reposant. On a l'impression d'être dans un autre monde.


C'est un peu une autre planète, oui :lol:
  • Message par marielle, mardi 13 mars 2012 à 8h20

  
Ces photos rendent impeccablement l'impression de sérénité qui se dégage à la visite de Himeji-jō.
Une merveille architecturale (ces murs cyclopéens surmontés de fines constructions en bois !!!) magnifiquement entretenue/restaurée par des ouvriers-artistes. Nous avons eu la chance de pouvoir les regarder travailler, que ce soit pour gâcher le plâtre, faire les chemins, tailler les arbres... Une douceur et un savoir-faire impressionnants.

Nous y retournerons, c'est certain. Peut-être avant la fin des travaux :D:
Peut-être aussi une fois au moment d'Hanami (la saison des cerisiers en fleurs)...

Le Japon est vraiment un pays extraordinaire, par ses hommes, ses paysages et son architecture qui nous transportent tous dans un autre monde.
  • Message par HB, mardi 13 mars 2012 à 9h26

  
Je ne voudrais pas vous contredire :-x Avec les belles images que vous nous présentez :wink: :bise:
    couleurs
  • Message par coignet, mardi 13 mars 2012 à 14h46

  
orville a écrit :
J'aime ce traitement des couleurs en harmonie avec le sujet.

Merci ! (et merci aussi à tous les autres, pas de jaloux).

L'unité des couleurs est un aspect auquel je consacre de plus en plus de travail lorsque je compose ce genre de séries.
L'un des moyens de l'obtenir est le temps : attendre au moins 24 heures avant de poster, en prenant le temps de reconsidérer en globalité l'unité de l'ensemble plusieurs fois avant de le proposer.

    Différer c'est tout un art
  • Message par Tromer, mardi 13 mars 2012 à 16h13

  
Oncle coignet, dans sa grande sérénité que le oueb entier du monde nous envie, nous confie :
L'unité des couleurs est un aspect auquel je consacre de plus en plus de travail lorsque je compose ce genre de séries.
L'un des moyens de l'obtenir est le temps : attendre au moins 24 heures avant de poster, en prenant le temps de reconsidérer l'unité de l'ensemble plusieurs fois avant de le proposer.

:D: C'est bien là qu'est la difficulté ! Un peu comme avec certaines recettes de cuisine ... attendre avant de déguster.
J'avoue humblement que je n'y arrive que très rarement :mg:
_____________________________
A la saint Rodrigue, as-tu du coeur ?
  • Message par garotinho, samedi 17 mars 2012 à 16h38

  
marielle a écrit :
...Le Japon est vraiment un pays extraordinaire, par ses hommes, ses paysages et son architecture qui nous transportent tous dans un autre monde.


Je ne connais ni le Japon ni ses paysages, sauf en photo et au cinéma. Quant à ce dernier, il est d'une beauté rarement vue en occident.
Ses hommes, je connais. Il y a pas mal de japonais en Argentine, alors, je partage tout à fait l'avis de Marielle.
touche pas à mon hamac !
http://barnackla404.blogspot.com/
  • Message par marielle, lundi 19 mars 2012 à 18h26

  
A mon tour de vous emmener en promenade dans Himeji-jō.

Les abords sont, comme partout au Japon, extrêmement soignés.
Les soins donnés aux arbres sont émouvants.




Le château se dresse au milieu des arbres.
Le cadre est idyllique.







Les coursives qui mènent au gynécée.




Vue depuis le salon des femmes.







Les murs extérieurs sont décorés avec délicatesse.






Vers le donjon.




Les murs sont percés de meurtrières géométriques, alliant esthétique et utilitaire.







Descente du donjon.







Février 2011
  • Message par Pythéas, lundi 19 mars 2012 à 21h40

Les cadrages - pour ne parler que d'eux - sont remarquables.
Ces photos nous transportent vers un monde de grande sérénité.
    ah bravo, c'est malin
  • Message par paga, mardi 20 mars 2012 à 3h07

hédoniste nihiliste
Vous avez tous les deux réussi votre coup, on ne peut pas vous départager :wink:
  • Message par coignet, mardi 20 mars 2012 à 12h45

  
Elle a été très habile sur ce coup là, n'est-ce pas ? Car il aurait été fort imprudent de poster de meilleures photos que les miennes : j'aurais pu fermer le site.

Ceci étant posé, lorsque nous faisons ensemble des photos d'un même lieu, nous préparons parfois des sujets communs si nous savons que nous pouvons proposer quelque chose qui soit homogène. C'est alors posté sous le pseudo les pirates.
D'autres fois, comme pour celle-ci, il est amusant de préparer chacun de son côté ses photos, indépendamment de ce qu'a pu faire l'autre.

La complémentarité est alors souvent surprenante, pour nous. J'avais deux boîtiers, l'un en film noir et blanc et l'autre en film couleur, et globalement, lorsque j'ai photographié à la fois en couleur et en noir et blanc, le résultat en couleur était bien plus intéressant ; il y en a quelques unes ici.
J'ai aussi photographié des salles à l'intérieur, et je n'ai rien retenu devant un résultat qui m'a semblé fort médiocre.

Je suis du coup plus qu'agréablement surpris de découvrir ces belles vues, et un tout petit peu agacé de n'avoir pas su les faire :huhu:
  • Message par Tromer, mardi 20 mars 2012 à 14h35

  
Je trouve que vous vous complétez assez bien finalement. :salue
Néanmoins, et pour une fois, je trouve qu'il y a plus de sensibilité dans les noirs et blancs de marielle ... et même si cela se réalise rarement j'aurais bien aimé voir chacune de ses photographies accompagnée de sa version en couleur :D:
Mais bon, je dis ça ...
  • Message par coignet, mardi 20 mars 2012 à 14h43

  
Quelle drôle d'idée ?
Comment veux-tu qu'on fasse une telle chose ?
Veux-tu que je te les colorise ?
  • Message par marielle, mardi 20 mars 2012 à 14h49

  
Très observateur, Tromer déclare :
Je trouve que vous vous complétez assez bien finalement. :salue

Oui, j'aime assez. Ça se vérifie d'ailleurs régulièrement à travers nos campagnes photographiques conjointes.


Puis il fait une gentille requête :
... et même si cela se réalise rarement j'aurais bien aimé voir chacune de ses photographies accompagnée de sa version en couleur :D:

Impossible, malheureusement... Car il s'agit ici de vrai N&B sur du film (et non une transformation logicielle de raw couleurs).
Pour ce voyage, je n'étais partie qu'en N&B. Pour la comparaison couleur/N&B, il faudra y retourner, je ne vois que ça :pyrhlov:

_______________________________________________

Edit : Ah oui, faire de la colorisation, quelle bonne idée !!!
  • Message par coignet, mardi 20 mars 2012 à 15h03

  
Il s'agit aussi de vraie couleur sur du film, et nous ne faisons JAMAIS du faux noir et blanc…
Mais de la fausse couleur, pourquoi pas ?

passez la souris sur la photo…

:mask:
    Tu la vois ... tu la vois plus .... tu la vois ....
  • Message par Tromer, mardi 20 mars 2012 à 16h48

  
EXCELLENT ! :D:
  • Message par marielle, mardi 20 mars 2012 à 17h00

  
Vive le procédé pirate-color !!

À breveter d'urgence :marteau:
  • Message par HB, mardi 20 mars 2012 à 18h50

  
C'est marrant :D:
  • Message par Proteus, mercredi 21 mars 2012 à 21h04

  
Je découvre ces deux séries qui se complètent fort bien.
Ce qui me paraît surprenant dans ce château c'est qu'il semble récemment construit du fait de ces travaux de rénovation.
J'ai eu la même impression en Asie du sud-est devant des pagodes très anciennes qui paraissent "neuves" du fait de l'entretien constant (peinture ....)
En Europe, il me semble que nous n'avons pas la même conception de la rénovation. Mais Laurent est plus compétent que moi pour parler de la rénovation de l'ancien.
  • Message par coignet, jeudi 22 mars 2012 à 15h02

  
En préalable, une définition des termes s'impose :-)

Il ne s'agit ici aucunement de rénovation, qui supposerait une démolition-reconstruction, et ceci sans tenir compte de ce qui pré-existe. Dans ta bonne ville de Metz, la démolition pour construire un nouveau quartier à Pontiffroy est justement une opération de rénovation.
Il ne s'agit pas non plus de réhabilitation, qui suppose des remaniements pour l'adaptation à de nouvelles fonctions ou de nouveaux besoins.
Il s'agit, au choix, d'entretien, ou de restauration, ce dernier terme désignant des travaux destinés à remettre en état dans le respect de l'existant.

En France, les bâtiments historiques ont été bâtis généralement pour défier le temps, le plus souvent en pierre de taille, considérée comme le matériau le plus noble parce qu'il est durable. La restauration concerne essentiellement la restitution d'éléments altérés par le temps, qu'ils aient été partiellement démolis, ou volontairement transformés. Les débats concernant l'attitude à adopter avec les matériaux en place sont sans fin.

Au Japon, ils ont été construits avec des matériaux demandant un entretien très régulier : bois, plâtre, panneaux légers de remplissage, torchis, et ceci même pour des ensembles bâtis d'importance considérable. L'entretien, et même le remplacement à l'identique d'éléments au cours de la vie plus ou moins longue d'un édifice font partie de la culture japonaise et, pendant que nous démolissions certains de nos édifices pour les mettre au goût du jour (cathédrales romanes démolies et remplacées par du gothique, puis du baroque), les japonais entretenaient nombre de leurs temples historiques sans en modifier l'ordonnance, se contentant de remplacer les pièces usées.

De bois, torchis et plâtre, le château de Himeji serait depuis longtemps à terre sans un entretien régulier, qui consiste essentiellement, comme on le ferait pour une couverture de tuile, en un démontage et remontage soigneux, réparant ou remplaçant les pièces de bois trop usées, refaisant à neuf les enduits.

Ceci n'empêche pas de conserver avec soin certains éléments, et lorsque des temples en bois sont encore debout sur leur ossature d'origine depuis le XIVe siècle, il ne serait pas question aujourd'hui, même au Japon, de remplacer ces pièces vénérables qui sont l'objet d'un profond respect.
Mais par ailleurs, certains ensembles historiques de grande importance sont régulièrement démolis et reconstruits à l'identique, depuis des siècles, pour des raisons d'impermanence et de pureté : l'impermanence liée à l'idée que tout ce qui vient doit un jour disparaître, la pureté étant considérée comme altérée par l'usure du temps.
Pour certains d'entre eux, la reconstruction est un rituel, comme pour les temples shinto théoriquement reconstruits tous les 20 ans, le plus réputé étant le sanctuaire d'Ise (près d'Osaka), reconstruit absolument à l'identique depuis la fin du VIIe siècle, la dernière reconstruction datant de 1993.
Suivant

nous disposons de -1488 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/12/2018
serveur : participer
Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel