Photographie et paysage
  • Message par danyves, mercredi 25 juillet 2007 à 9h56

En faisant une recherche sur André Lhote Traité du Paysage/Traité de la Figure (Nourry 1939 1950 Grasset)

je suis tombé sur ce mémoire d'Emmanuelle Foray Ecole Supérieure Louis Lumière


http://www.cours-photophiles.com/index. ... &Itemid=30


Il y a un lien pour une version pdf incopiable.

Lecture intéressante.


Amicalement,


Danyves


"La photographie est une activité solitaire qui n'existe que par les autres"

HCB
  • Message par insoL, mercredi 25 juillet 2007 à 15h12

Oui mais, le propre de la représentation (photographique), c'est de faire du "beau" avec n'importe quoi.

Photographier un "beau" paysage est une chose (un document), faire une "bonne" photo c'est autre chose car ce n'est pas le Sujet qui fait La Photo.

Je constate que parmi les "grands portraits", il y en a peu qui représentent une personne jeune et belle.

De même, de grandes photos de paysage représentent des paysages désolés, inhabitables ou dégradés.

Bref, en photo, tout est dans la manière de photographier et non dans le sujet.

Mais je n'empêche personne de photographier un beau paysage n'importe comment. :cool:

  
Il y a confusion, là : on ne parle pas de faire une photo de ce qui est beau, mais de faire une belle photo de ce qui est.
(Je soupçonne ceux qui veulent faire des photos moches de ce qui est moche, ou des photos moches de ce qui est, de déviance manifeste ;) .)
Coin.

  
La jeunesse physique ne me semble pas trop risquée à définir.

Pour la beauté, il existe dans chaque société des canons ; certains individus n'y adhèrent pas, mais la "grande masse" des gens, si.

Il me semble relativement évident que, si on ne précise pas le contraire, on se réfère à ces canons, du moins à ceux de notre société, lorsque l'on parle de beauté.

Sur le sujet, l'"Histoire de la beauté" rédigée sous la direction d'U. Eco est passionnante.
cf. http://www.lire.fr/entretien.asp?idC=47 ... dTC=4&idG=
Coin.
    Photo aérienne
  • Message par JYR, dimanche 30 septembre 2007 à 12h21

Le sujet de ce post est la photographie aérienne. Cela peut être aussi une partie de ce fil.
Je voudrais montrer deux photos et développer une idée.

Les photos :


(Sigma 28-200 au 150 facteur multiplicateur 1,5)
Vu le 26 août à 10 km d’altitude au-dessus du Péloponnèse.

Non, ce n’est pas une éruption volcanique, mais la chaleur des incendies est tellement intense que l’ascendance atmosphérique générée est plus rapide que la diffusion du nuage.

Le résultat est une belle colonne « plinienne » (à ceci près que les cendres ne sont pas minérales mais carbonées).

La colonne traverse largement la troposphère avant de s’élargir ; des particules feront peut-être le tour de la Terre dans un jet stratosphérique….



(Sigma 28-200 au 200, facteur multiplicateur 1,5)
Sur le même trajet, en zoomant, j'ai eu la chance d'apercevoir Venise ! Sur le PIC d'origine, on distingue très clairement la place Saint Marc, et le Quartier de la Salute où j'ai quelque souvenir amoureux.

Ce que je voulais dire à propos de ces photos couleur, et qui est surtout visible sur la deuxième : l'azur et le rayonnement UV très puissant de la haute altitude déséquilibrent complètement la balance des couleurs de l'image brute. En la redressant, et en essayant de récupérer aussi le contraste avec Photoshop, on obtient une palette digne des autochromes, et un effet rétro que vient renforcer encore le fort vignettage dû au tirage de l'objectif. Ceci est donc un chromo post-moderne, une image décalée à travers la longue-vue du temps, comme ce que verront de nous les extra-terrestres à des années lumière de distance... ! :)













PS : Excellente et très vraie, la citation de HCB par Danyves
"Trois choses me semblent essentielles : l'art, l'amour, la mort." Charles Morgan, Sparkenbroke.
  • Message par coignet, dimanche 30 septembre 2007 à 13h01

  
JYR observe que
l'azur et le rayonnement UV très puissant de la haute altitude déséquilibrent complètement la balance des couleurs de l'image brute

En effet, et j'ai eu à me battre récemment avec de simples photos de montagne, prises à 3500 mètres d'altitude le soir : l'équilibrage des couleurs est tout simplement impossible.

La colonne « plinienne » est très impressionante, je n'avais jamais imaginé qu'un incendie pouvait être ainsi perçu en altitude.

Ta vue de Venise est merveilleusement irréelle.
L'imperfection technique de la couleur est pour beaucoup dans la qualité de l'image.
  • Message par nel, dimanche 30 septembre 2007 à 15h59

Absolument hors sujet mais pour le plaisir, enfin j'espère.
JYR a écrit le mot autochrome et je ne peux résister à vous montrer juste une image, car je n'ai pas le droit de montrer cette série de 34 plaques 9/12 que j'ai eu l'occasion de reprographier cet été à des fins d'étude.



et un recadrage 100 % de mon fichier de reproduction pour profiter de l'extraordinaire matière de ce procédé.



la Série des 34 sera visible au Musée de Cahors à partir du 12 octobre (ainsi que d'autres choses photographiques) en fac similé d'après mes fichiers, les autres images sont encore plus imprégnées de sensualité (elles ont probablement été faites avant la guerre de 14).

reproduction optique avec hasselblad h2d et phase one p30
  • Message par Edouard H, dimanche 30 septembre 2007 à 21h04

Et dire que les autochrome étaient à base fécule de pomme de terre :shock:
  • Message par marielle, lundi 1 octobre 2007 à 19h43

  
Les photos de JYR sont magnifiques. Venise semble irréelle. Surgie des nuages, moment magique.

Que dire de l'autochrome de Nel ! Douceur, sensualité, modelé du rendu.
J'ai eu l'occasion de voir des reproductions des autochromes Lumière, affichés sur les grilles de la Préfecture du Rhône voici un an ou deux. Quelle beauté, quelle douceur dans ces couleurs. Chaque autochrome est un véritable tableau. Avec toute la nostalgie d'une époque disparue, qu'on ne connait habituellement qu'en N&B.

Pour revenir aux difficultés de rendu de la couleur de paysage, voici un autre exemple : pris non pas en altitude, mais par un jour "blanc", soleil voilé par le sable, dans le désert jordanien. Les couleurs sont un peu irréelles aussi, mais je l'aime bien comme ça quand même :


M7 + summilux 50 + Astia 100F
  • Message par danyves, mardi 2 octobre 2007 à 7h30

Cela illustre parfaitement la théorie des passages présentée par André Lhote
  • Message par Tromer, mardi 2 octobre 2007 à 16h25

  
Est-ce qu'on peut faire de la musique avec de l'image ?

Like a bird on the wire :cool:

  • Message par Tromer, mardi 9 octobre 2007 à 18h27

  
Que pensez-vous de celle-ci ?



Demi tour :cool:
  • Message par coignet, mardi 9 octobre 2007 à 21h36

  
Celle-ci ?
Elle me ravit.
Tu renouvelles, avec humour, un genre de photo de paysage que j'aime chez les autres, et que je ne réussis jamais.
Ici, tu fais rire, mais de plus, il me semble bien que tu réussis...

Un paysage minimal, un horizon, une texture photogrqphique, un micro-événement qui sonne sa saveur à une image austère : la recette que je ne réussis jamais, et qu'un certain photographe du nord, fréquentant un forum "ami", défendait avec brio autrefois.
  • Message par Tromer, mercredi 10 octobre 2007 à 7h57

  
Merci :pyrh:
En voici une autre

Champ de colza au printemps

  • Message par marielle, mercredi 10 octobre 2007 à 19h52

  
Le demi-tour de Tromer me plait énormément.
Je dirais la même chose que mon co-admin... Des images que j'aimerais faire, que je tente, et que je ne réussis jamais.
En grand et beau tirage, ça doit avoir une sacrée allure !
  • Message par insoL, vendredi 12 octobre 2007 à 12h48

Allés et retours (?)

  
Arromanches, fin d'été :


J'aime bien ces ambiances de fin de vacances, quand ne reste que les personnes âgées et les gens du cru...

Un peu la même à Pléneuf :

Coin.
  • Message par Tromer, lundi 15 octobre 2007 à 15h55

  
Ils sont venus par chez nous



Mais ils n'ont pas pu rester




Désolé Laurent j'arrive pas à "harmoniser" la taille pour que ça fasse plus mieux :oops: :oops:
    Ciel de Patras
  • Message par JYR, mardi 16 octobre 2007 à 7h22

Soleil de fin d'après-midi sur les montagnes de Patras (Péloponnèse).
Au téléphone portable, tchaoupiné par deux filtrages ad hoc sur photoshop.
En hommage aux paysagistes anglais....


"Trois choses me semblent essentielles : l'art, l'amour, la mort." Charles Morgan, Sparkenbroke.
  • Message par Tromer, mardi 16 octobre 2007 à 16h50

  
Coucou, je suis là ! Partez pas sans moi
:cool:

  • Message par coignet, mardi 16 octobre 2007 à 17h08

  
JYR : j'aime beaucoup cet essai très pictural en effet, mais d'un pictorialisme (pour ne pas dire d'une pictorialité...) irréalisable au pinceau ! Une sorte de sensation de limites comme des courbes de niveaux, mais fondues :roll:
Un résultat très :pyrh: , qui rend bien à l'écran, qui me semble un support flatteur pour ce genre d'essai.

Tu as aussi réussi à ne pas être culcul, ce qui n'est pas évident.

Tromer : il va falloir que tu crées un fil dédié à tes traces dans les champs de blé ! Avec interruption, évaporation, demi-tours. Je pense que vont maintenant venir diagonale, puis aller à l'infini... :bla:
  • Message par Tromer, mercredi 24 octobre 2007 à 14h46

  
Merci Coignet ; en voici une autre qui pourrait s'appeler "L'arbre qui l'a échappé belle" ou encore "Tourne à gauche !"
:D:
  • Message par Garp, mercredi 24 octobre 2007 à 15h12

Aucun chemin autour de celui là,


  • Message par Tromer, mercredi 24 octobre 2007 à 16h13

  
Belle ambiance Garp. J'aime bien.
Je continue avec un de mes modèles préférés. Il a échappé au massacre au temps du remembrement. Chaque fois que je retourne "au pays" je crains qu'il ne soit plus là. Mais il tient bon et lorsqu'il a échappé aux cruelles mandibulles des débroussailleuses, il profite calmement d'un coucher de soleil.


bonjour !!!
ma petite contribution a ce fil





au plaisir eric
Suivant

déjà 92 jours payés pour 2017 jusqu'au 30/06/2017
serveur : participer
piwik  Le Pirate derniers flux RSS des sujets
forum phpBB - adaptation P I R A T E
nous contacter :
courriel