2 pages
1, 2
Les facteurs de harpes "historiques" (de la harpe médiévale à la harpe baroque) se comptent sans doute sur les doigts d'une main en Europe - les doigts des deux mains sur l'ensemble des continents. Claus Huettel est l'un d'eux. Établi à Düren, entre Aachen et Köln, il produit, seul, une trentaine de harpes par an.
Peu de harpes historiques sont arrivées jusqu'à nous. Aussi son travail commence-t-il, outre par l'étude de celles que l'on trouve encore dans des musées, par une recherche iconographique : tableaux, sculptures, tapisseries, manuscrits...
Quand il commence un nouveau modèle, il ne sait jamais exactement comment il sonnera. Il confie ses prototypes à des harpistes, pour tester leurs réactions, procéder à des ajustements.
J'ai eu l'occasion de passer quelques jours dans son atelier. Il travaille avec des instruments très simples, comme ses prédécesseurs des siècles passés. Seule concession à notre époque, quelques scies, meules et forets électriques. Il part de troncs bruts, qu'il laisse lentement sécher, et contrôle toutes les étapes de la production - à l'exception des cordes.
______________
Dans la nature, on néglige trop souvent l'extraordinaire puissance de la courge.
 
Ici, Claus Huettel travaille à la table d'harmonie d'une harpe simple (une seule rangée de cordes) d'après un modèle de harpe Renaissance
 
Derrière, une harpe baroque triple (trois rangées de cordes, la rangée médiane servant pour les altérations) dans la dernière étape de fabrication, le montage des cordes...
 
...étape qui n'est pas la plus simple : 80 cordes à monter, tendre, accorder (l'accord définitif ne "tiendra" qu'après plusieurs jours)
 
Éléments de décoration de la table (qui concourent aussi à la formation du son) : les rosaces
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La concession à la modernité : les machines-outil
 
Ici, ébauche de la console...
 
...à l'aide d'un gabarit établi à partir de sources précises : la harpe sera la copie exacte d'un instrument qui a vu le jour il y a quatre siècles.
 
 
 
Autre étape importante : les trous pour les chevilles. De leur espacement dépend le confort de l'instrumentiste - mais aussi la qualité du son.
déjà 92 jours payés pour 2017 jusqu'au 30/06/2017
serveur : participer
piwik  Le Pirate derniers flux RSS des sujets
galeries P I R A T E
nous contacter :
courriel