les pages et galerie
4 commentaires
2 posts
Huit "couples" film-révélateur de 5 fabricants
par les pirates
page créée mardi 19 avril 2011 à 12:30
  • Huit couples film-révélateur 100 ISO de 5 fabricants
    APX/Rodinal, Acros/Superprodol, SS/Superprodol, Delta/DDX, FP4/ID-11, TMAX/TMAX-dev, PX-125/D76, Fomapan/D76

    lundi 2 mai 2011 à 13:06
    post 2 dans
    Huit "couples" film-révélateur de 5 fabricants
    mise en place

    Huit films ont été essayés, chacun avec le révélateur désigné par le fabricant comme étant en théorie le meilleur, sauf pour le film Fomapan qui a eu droit au Kodak D76.


    Les vues ont été prises avec un Nikon F2, à diaphragme 5.6, au 1/15e de seconde.


    L'appareil était sur pied, et l'optique bloquée avec une bande de scotch pour éviter toute modification du réglage.


    Puis les développements ont été faits avec les révélateurs suivants, en suivant exactement les indications des notices :

    Agfa APX-100 :Rodinal 1+25Fomapan :D76 1+3
    Fuji Acros-100 :SuperprodolFuji SS-100 :Superprodol
    Ilford Delta-100 :DDX 1+4Ilford FP4 :ID-11
    Kodak TMAX-100 :TMAX-dev 1+4Kodak PX125 :D76


    Voici la nature très morte qui a été photographiée 8 fois avec les 8 combinaisons.
    Ici sur le même pied, avec la même optique, sur un boîtier numérique.



    On constate deux grandes tendances :
    1/ toutes les tabulaires développées dans leurs révélateurs dédiés ont à la fois un grain nettement plus fin, et une gamme de nuance élargie dans les zones sombres ;
    2/ les sensibilités aux couleurs ne sont pas identiques d'un film à l'autre. On note qu'elles sont très proches dans les 4 films de Kodak et Ilford, et que la Foma se distingue par une restitution du rouge par un gris beaucoup plus clair, et du vert nettement plus foncé.

    résultats : les huit images

    les films classiques

    Agfa APX-100


    Fomapan


    Fuji SS


    Ilford FP4


    Kodak PX-125


    les films tabulaires

    Fuji Acros


    Ilford Delta-100


    Kodak TMAX-100



    détail 1 : les feuilles

    les films classiques

    Agfa APX-100


    Fomapan


    Fuji SS


    Ilford FP4


    Kodak PX-125


    les films tabulaires

    Fuji Acros


    Ilford Delta-100


    Kodak TMAX-100



    détail 2 : la théïère et la boîte

    les films classiques

    Agfa APX-100


    Fomapan


    Fuji SS


    Ilford FP4


    Kodak PX-125


    les films tabulaires

    Fuji Acros


    Ilford Delta-100


    Kodak TMAX-100



    validité de l'essai

    Cet essai n'a pas d'autre prétention que de compléter ceux qui ont déjà été faits dans ces pages. Ils étaient d'une autre nature car il s'agissait d'observer les différences de résultat pour un même film développé avec des révélateurs différents, ou pour différents films développés dans un même révélateur.

    Il n'est pas véritablement possible d'explorer toutes les directions, et nos essais sont sujets à critiques tant du point de vue de l'exploration des films qui n'est pas exhaustive, que de la méthode, empirique. Ils sont présentés comme pouvant donner quelques réponses à quelques questions.

    Ainsi, pour être complets, il faudrait aussi, par exemple, tester l'impact de dilutions différentes. Cela sera fait dans l'avenir.

    Ces essais sont tout de même faits avec soin, en tentant de contrôler la permanence de l'éclairage de la scène, et de faire les développements de manière rigoureuse. Toutes les chimies utilisées sont neuves, tous les films sont récents et en bon état (correctement stockés, non périmés).

    L'ensemble a été numérisé avec un scanner Coolscan V-ED Nikon, la seule intervention lors de la saisie et de la préparation des fichiers étant un calage précis des histogrammes à droite (valeurs proches de 255) et à gauche (valeurs proches de 0).

    En travaillant à fond l'ensemble des fichiers, il est fort probable qu'il est possible de leur donner presque le même rendu. Ce qui apparaît ici est bien le résultat de ces combinaisons de films/révélateurs : les films tabulaires dans leurs révélateurs dédiés donnent un grain plus fin et des nuances plus fournies dans les zones sombres.

    Le film Fomapan donne un résultat très spécifique, lié à sa sensibilité aux couleurs très différente. Son grain est certainement le résultat du développement dans une dilution plus élevée que celle qui a été utilisée pour la FP4 dans l'ID-11 et la PX-125 dans le D76, développés en solution "stock".

    Il restera à évaluer finement l'impact des dilutions sur les résultats !

    _______________
    Note finale :
    dans cet essai, comme dans les autres, nous avons été précis et soigneux. Mais il ne s'agit pas d'un travail de scientifiques au laboratoire. Ils sont à lire tels quels, avec leurs imperfections éventuelles.

    _______________
    Ci-dessous :
    essai du mardi 19 avril 2011 qui a donné l'envie d'aller plus loin.
    3 commentairesajouter un commentaire au post 1 : "Huit couples film-révélateur 100 ISO de 5 fabricants"

    :-)
    • Message coignet, mardi 10 mai 2011 à 20:25

    Oui, en effet, de manière évidente.
    Mais, à mon avis, le test est biaisé sur ce point précis, car ce film a été développé au D76 dilué, et les autres dans des solutions "stock" : FP4 dans l'ID-11, et PX125 dans le D76.
    À ce propos, c'est à dessein que nous avons utilisé le révélateur de la marque pour chaque film : DDX pour la Delta, TMAX pour la TMAX, etc.

    Nous développerons donc dans un autre essai les FP4, PX125 et Fomapan dans des solutions stock et des dilutions 1+1 et 1+3.
    Nous vérifierons également dans un autre essai à venir si D76 et ID11 donnent exactement le même résultat.
    De même, nous vérifierons également l'impact de l'utilisation du DDX, du LC-29 et du TMAX-Dev sur au moins un film, probablement le Delta d'Ilford.

    Un article très intéressant comme à chaque fois. Je t'en remercie sincèrement !
    Lecteur et voyageur de l'image, passionné de photo, rédacteur pour Focale Alternative Magazine.
    http://www.focale-alternative.be/
    ajouter un commentaire au post : "Huit couples film-révélateur 100 ISO de 5 fabricants"
  • Quatre "couples" film-révélateur de 4 fabricants
    PanF/D76 - Acros/Superprodol - APX-100/Rodinal - PX/D76

    mardi 19 avril 2011 à 12:30
    post 1 dans
    Huit "couples" film-révélateur de 5 fabricants
    Nous amusant à comparer le résultat d'un essai de développement de films dans des solutions au café et au café soluble avec le résultat obtenu pour chaque film en utilisant son révélateur dédié par le fabricant, nous avons été étonnés tout autant par la différence flagrante de rendu entre ces quatre films développés de manière classique dans le révélateur le plus courant de leur fabricant, que par le résultat des essais au café.

    En effet, les contrastes, la gamme de gris, sont très différents, beaucoup plus que ce que nous avons pu observer en développant des séries de films différents dans le même révélateur, comme nous l'avons fait dans des essais antérieurs.

    Les quatre images


    Ilford PanF dans le D-76 stock

    Fuji Acros-100 dans le Superprodol stock

    Agfa APX-100 dans le Rodinal 1+25

    Kodak plus-X dans le D-76 stock


    Défilement animé des quatre images


    animation


    Détails à 100% de la numérisation faite à 4000 dpi avec un scanner Coolscan Nikon


    Ilford PanF dans le D-76 stock


    Fuji Acros-100 dans le Superprodol stock


    Agfa APX-100 dans le Rodinal 1+25


    Kodak plus-X dans le D-76 stock


    Toutes les vues ont été faites dans les mêmes conditions.
    Plus que nos autres essais qui montrent les résultats de développements identiques, cet essai est sujet à caution car chaque film a eu droit à une manipulation différente, dans des cuves et solutions différentes.

    Il nous semble néanmoins que ces différences de résultats sont intéressantes, et méritent que ces essais soient un peu poussés, ce que nous ferons de manière plus systématique, avec d'autres séries de films, et d'autres sensibilités.

    Un autre point mérite l'attention : la différence de sensibilité aux couleurs entre ces quatre films, visible en particulier sur l'aplat de couleur de la boîte de film autour du chiffre "100".
    En conséquence, un autre essai est en projet : comparer des couples films/révélateurs avec un panel de couleur élargi, présentés avec une photo de référence en couleur.
    1 commentaireajouter un commentaire au post 2 : "Quatre "couples" film-révélateur de 4 fabricants"

    Merci beaucoup
    Lecteur et voyageur de l'image, passionné de photo, rédacteur pour Focale Alternative Magazine.
    http://www.focale-alternative.be/
     haut de page

    en visite : CCbotte et 0 invité(s)
    nous disposons de 75 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/10/2017
    serveur : participer
    Le Pirate derniers flux RSS des sujets
    pages P I R A T E
    nous contacter :
    courriel