les pages et galerie
6 commentaires
1 post
Ilford HP5+ dans trois révélateurs différents
par les pirates
page créée lundi 9 juin 2008 à 21:42
  • Ilford HP5+ dans trois révélateurs différents
    Ilford HP5+ dans Ilford ID-11, LC29 & Kodak TMAX-dev

    lundi 9 juin 2008 à 21:42
    post unique dans
    Ilford HP5+ dans trois révélateurs différents
    Voici un autre type de test, à croiser avec les premiers* : il n'est plus là question de comparer plusieurs émulsions dans un même révélateur, mais plusieurs révélateurs avec une même émulsion.
    *Voir en particulier cinq films 400 ISO dans l'ID-11

    La procédure est proche : la même prise de vue est faite plusieurs fois dans un temps très court (utilisation d'un moteur), sur pied. Elles ont été faites vers 17h30 en intérieur par temps couvert, avec une lumière électrique additionnelle au plafond. Diaphragme à 5,6, vitesse 1/30, focale 60mm.
    Puis le film a été découpé en trois parties différentes, qui ont été développées avec trois révélateurs différents :
    Ilford ID-11 en solution "stock", Ilford LC29 dilué 1+19, et Kodak TMAX developer dilué 1+4.

    Les temps de développement utilisés sont ceux fournis par Ilford :
    7,30 mn dans l'ID-11
    6,30 mn dans le LC29
    6,30 mn dans le TMAX.

    Les négatifs ont été développés et fixés en même temps, dans le même fixateur Ilford Rapid Fixer.
    Ils ont été scannés à pleine résolution avec un scanner Nikon Coolscan V piloté par le logiciel NikonScan 4.
    Aucune correction d'exposition ni de courbe n'a été faite. Les trois vues ont été scannées sur la base du réglage fait sur la photo obtenue avec l'ID-11 : sans qu'une correction soit nécessaire, les histogrammes sont calés de la même manière (point blanc et point noir), en respectant les temps donnés par Ilford pour les trois révélateurs. Les gammes de gris sont de natures différentes (voir les images ci-dessous et les histogrammes).

    Vue générale

    Animation




    HP5+ dans ID-11



    HP5+ dans LC29



    HP5+ dans TMAX




    Détail 1 : cerises et bobine

    HP5+ dans ID-11



    HP5+ dans LC29



    HP5+ dans TMAX




    Détail 2 : théière

    HP5+ dans ID-11



    HP5+ dans LC29



    HP5+ dans TMAX



    Si l'on prend comme image de référence celle produite par l'ID-11, le LC29 donne des contrastes beaucoup plus prononcés, un grain peut-être un peu plus important et un peu moins graphique, l'accutance semblant inférieure ; le TMAX donne une gamme de gris plus douce, plus de nuances dans les zones sombres, et un grain plus fin.
    6 commentairesajouter un commentaire au post 1 : "Ilford HP5+ dans trois révélateurs différents"
    • Message Tromer, mardi 10 juin 2008 à 9:24

    Comme d'habitude, beau travail, belle réalisation, superbe présentation. Bravo !
    Cependant afin d’être complet à mon avis il manque ceci :

    Détail 3 : trou dans le mur

    38 spécial dans S&W




    :cool:

    merci c'est vraiment intéressant.
    mais tu es fâché avec le Rodinal?
    • Message coignet, mardi 10 juin 2008 à 11:58

    Fâché avec le Rodinal ?
    Non bien sûr.
    Je n'en ai plus, je ferai bientôt des séries avec le Rodinal.

    Super boulot !

    Je penche pour le couple HP5 ID11. Quoique la gamme de gris avec le TMAX est surprenante !
    touche pas à mon hamac !
    http://barnackla404.blogspot.com/
    • Message coignet, dimanche 29 juin 2008 à 16:39

    D'après ce que j'ai compris, lorsque les premières TMAX400 ont été commercialisées, si leur finesse a été saluée, leurs noirs trop sombres ont été décriés.
    Un nouveau révélateur a été proposé, sous l'appellation marketting "TMAX developer". L'usage montre que ce révélateur donne peut-être un grain légèrement moins fin, mais une gamme de nuances beaucoup plus complète, y compris avec les films classiques.

    Kodak confirme ceci dans l'une de ses fiches techniques téléchargeable (fiche pour le choix d'un révélateur) sur cette page.

    À l'avenir je reprendrai des séries de tests, car je souhaiterais réussir à être relativement exhaustif : faire des essais en éclairages forts d'extérieurs, et en éclairages doux, et tester aussi d'autres couples révélateur/film, avec en particulier du Rodinal, dont j'ai fait un stock, et en utilisant aussi un autre film tabulaire, le Delta d'Ilford, que j'ai commandé et qui m'a été livré hier.
    • Message Tromer, dimanche 29 juin 2008 à 18:38

    [quotep="coignet"]En ce moment, j'ai beaucoup de travail, et une chaleur un peu terrible m'ôte du courage, mais je vais m'y remettre rapidement !
    Pourtant, en d'autres lieux tu as prouvé que, quoique peu habillé et par "grande chaleur", tu pouvais manier la cuve avec dextérité :mrgreen2:
    :cool: Elle était belle, elle était ronde, elle sentait bon le rondinal...
    ajouter un commentaire au post : "Ilford HP5+ dans trois révélateurs différents"
     haut de page
    en visite : CCbotte et 0 invité(s)
    nous disposons de 73 jours payés pour nous ébattre jusqu'au 31/12/2017
    serveur : participer
    Le Pirate derniers flux RSS des sujets
    pages P I R A T E
    nous contacter :
    courriel