les pages et galerie
3 commentaires
3 posts
Rendu des couleurs par les films noir et blanc 100 ISO
par les pirates
page créée mardi 1 mai 2012 à 21:46
  • Rendu des couleurs de quatre films noir et blanc
    Agfa APX-100 - Ilford FP4+ - Kodak PX & TMAX-100

    lundi 14 mai 2012 à 15:46
    post 3 dans
    Rendu des couleurs par les films noir et blanc 100 ISO
    Dans ce sujet, Huit couples film-révélateur 100 ISO de 5 fabricants, basé sur un sujet en couleur, accompagné d'une charte de couleurs, on a mis (accessoirement) en évidence la sensibilité colorimétrique différente des films noir et blanc.
    Ainsi, bien qu'ils soient tous panchromatiques, l'équilibre entre les rouges, verts et bleus est différent d'un film à l'autre.

    Nous avons souhaité regarder si cela a un impact dans la restitution d'un sujet en couleur courant, comme un paysage.
    Deux premiers essais ont été postés ci-dessous, le 1er mai 2012 et le 8 mai 2012.
    Ils sont accompagnés de vues d'une palette de couleurs photographiée dans les mêmes conditions de lumière, qui montre de manière évidente la sensibilité aux couleurs différente de chaque film.

    Quel impact pour une vue de paysage, comportant essentiellement des masses végétales, donc des verts ?

    Voici un nouvel essai, fait sur le plateau de Sault (Vaucluse), vue depuis le sud, avec le Ventoux en arrière plan, en milieu d'après-midi.


    MODE OPÉRATOIRE :

    Un boîtier argentique classique équipé d'une optique 2/35 mm, chargé successivement avec les films :
    - Kodak PlusX-125
    - Ilford FP4+
    - Agfa APX-100
    - Kodak TMAX-100.

    Tous les films ont ensuite été développés avec le révélateur Kodak TMAX, suivant les temps donnés par les fabricants, puis numérisés exactement de la même manière.



    Rappel de la traduction des couleurs de la palette par chaque film





    VUE EN EXTÉRIEUR
    (Plateau de Sault —Vaucluse— vu depuis le sud, Ventoux en arrière plan, 12 mai 2012 en milieu d'après-midi)


    vue en couleur


    Kodak Plus-X


    Ilford FP4+


    Agfa APX


    Kodak TMAX




    RÉCAPITULATION :

    Les principales différences entre les vues se trouvent dans les densités plus ou moins fortes des bleus du ciel (très clairs avec FP4 et PlusX, plus foncés et nuancés avec les films Agfa APX et Kodak TMAX), et des verts des forêts.
    Les histogrammes confirment l'impression ressentie à l'examen des quatre vues.
    On fait les mêmes constats sur les essais précédents présentés ci-après.
    Celui-ci permet également de constater, pour ce type de paysage, une meilleure discrimination des couleurs de terres et des couleurs de feuillages avec la Kodak PlusX et l'Ilford FP4, constat déjà fait également dans le premier essai (en bas de page, photo de Bédoin montrant des vignes au premier plan).
    Le rendu plus clair des feuillages donne aussi une image globalement un peu plus claire, et plus contrastée, ce qui est aussi visible dans l'essai immédiatement ci-dessous, dans la vallée de la Romanche.





    COMMENTAIRE :

    Cet essai vient en complément de ceux faits le 1er mai 2012 et le 8 mai 2012, et présentés ci-dessous.
    Il sera suivi d'un autre essai de portrait.
    1 commentaireajouter un commentaire au post 1 : "Rendu des couleurs de quatre films noir et blanc"

    Ce petit test est vraiment bien fait et très intéressant, merci beaucoup!
  • Rendu des couleurs de six films noir et blanc
    Delta-100, PlusX, FP4+, Agfa APX, TMAX-100, Fuji Acros

    mardi 8 mai 2012 à 21:45
    post 2 dans
    Rendu des couleurs par les films noir et blanc 100 ISO
    Voici un nouvel essai, fait dans la vallée de la Romanche, vue vers l'ouest en direction de La Grave, en milieu de journée.


    MODE OPÉRATOIRE :

    Un boîtier argentique classique équipé d'une optique 2/35 mm, chargé successivement avec les films :
    - Ilford Delta-100
    - Kodak PlusX-125
    - Ilford FP4+
    - Agfa APX-100
    - Kodak TMAX-100
    - Fuji Acros Neopan-100.

    Tous les films ont ensuite été développés avec le révélateur Kodak TMAX, suivant les temps donnés par les fabricants, puis numérisés exactement de la même manière.
    Les zones les plus claires (neige en haut à gauche) et les plus sombres (ombres sous les arbres) sont "calées" de la même manière, ce qui pourrait démontrer que le strict respect des données des fabricants lors du développement permet d'obtenir des résultats homogènes.



    Rappel de la traduction des couleurs de la palette par chaque film





    VUE EN EXTÉRIEUR (La Grave, 8 mai 2012 en milieu de journée)

    vue en couleur


    Ilford Delta-100


    Kodak Plus-X


    Ilford FP4+


    Agfa APX


    Kodak TMAX


    Fuji Neopan Acros-100




    RÉCAPITULATION :

    Les principales différences entre les vues se trouvent dans les densités plus ou moins fortes des bleus du ciel (très clairs avec FP4 et PlusX, plus foncés et nuancés avec les films Agfa APX, Kodak TMAX et Fuji Neopan), et des verts des forêts.
    Les histogrammes confirment l'impression ressentie à l'examen des six vues.








    COMMENTAIRE :

    Cet essai vient en complément de celui fait le 1er mai 2012, et présenté ci-dessous.
    Il sera suivi d'un autre essai également en extérieur.
    pas de commentaireposter un commentaire au post 2 : "Rendu des couleurs de six films noir et blanc"
  • Rendu des couleurs de quatre films noir et blanc
    Agfa APX-100 - Ilford FP4+ - Kodak PX & TMAX-100

    mardi 1 mai 2012 à 21:46
    post 1 dans
    Rendu des couleurs par les films noir et blanc 100 ISO
    Dans ce sujet, Huit couples film-révélateur 100 ISO de 5 fabricants, basé sur un sujet en couleur, accompagné d'une charte de couleurs, on a mis (accessoirement) en évidence la sensibilité colorimétrique différente des films noir et blanc.
    Ainsi, bien qu'ils soient tous panchromatiques, l'équilibre entre les rouges, verts et bleus est différent d'un film à l'autre.

    Nous avons souhaité regarder si cela a un impact dans la restitution d'un sujet en couleur courant, comme un paysage.


    MODE OPÉRATOIRE :

    Un boîtier argentique classique équipé d'une optique 1,8/50, chargé successivement avec les films :
    - Kodak TMAX-100
    - Kodak PlusX-125
    - Ilford FP4+
    - Agfa APX-100

    et une charte de couleurs, pour examiner de manière repérable comment les couleurs sont traduites par chaque film.



    Le choix des films est basé sur l'essai cité en lien, qui montre que le rendu des couleurs des films Fuji (SS et Acros) est très proche de celui des films Ilford, et que les deux Ilford, FP4+ et Delta-100 semblent caler les couleurs exactement de la même manière.
    Pour cette raison, seul le film Ilford FP4+ a été conservé pour cet essai.



    Traduction des couleurs de la palette par chaque film






    VUE EN EXTÉRIEUR (Bédoin, ce jour)

    vue en couleur


    Kodak TMAX


    Kodak Plus-X


    Ilford FP4+


    Agfa APX



    RÉCAPITULATION :




    COMMENTAIRE :

    Les variations de rendus, contrastes, sont uniquement liées aux film, la lumière étant restée stable pendant la séance de prise de vues, car il n'y avait pas de nuages du côté d'où venait le soleil, et les photos ont été prises en moins de cinq minutes.

    On retrouve des constantes déjà remarquées lors d'autres essais :
    en particulier la douceur du film Kodak TMAX, les contrastes vigoureux du film Kodak PlusX, ainsi que le doux équilibre de l'Ilford FP4.

    Ceci serait-il aussi dû aux sensibilités aux couleurs ?
    Il semblerait par exemple que la Kodak PlusX rende les couleurs chaudes allant du rouge au jaune plus claires que les autres films ; dans le cas de ce sujet dont la terre est un peu rouge, et les constructions, murs, tuiles, de ocre jaune à ocre rouge, ce serait une explication.

    Mais il semble aussi que le fait que chaque film rende à des niveaux de gris identiques telles ou telles teintes de la charte (par exemple le vert et le rouge identiques avec les PlusX et FP4, ou le vert et le rose identiques avec la TMAX, etc…) ne soient pas d'un enseignement vraiment intéressant, car cela ne préjuge pas de la sensibilité pour d'autres densités de couleurs, ni de la capacité à restituer des nuances.

    Il est un peu difficile d'en tirer des conclusions utiles…

    À ré-essayer avec d'autres sujets ?
    2 commentairesajouter un commentaire au post 3 : "Rendu des couleurs de quatre films noir et blanc"

    Merci, c'est tout de même très instructif. Quant à essayer avec d'autres sujets, pourquoi pas sur des portraits ? Le rendu des tons chair est toujours intéressant, amha.
    Coin.
     haut de page

    en visite : CCbotte et 0 invité(s)
    déjà 63 jours payés pour 2017 jusqu'au 30/06/2017
    serveur : participer
    Le Pirate derniers flux RSS des sujets
    pages P I R A T E
    nous contacter :
    courriel